Aller au contenu principal

Un élevage danois de 450 vaches tiré au cordeau

Torben Brodersen est manager d’une exploitation intensive au Danemark du Sud. Il emploie cinq salariés et applique une logique entrepreneuriale en s'appuyant sur le " lean management " pour travailler efficacement et optimiser la conduite.

L’exploitation de Torben Brodersen, dans le Sud du Danemark, impressionne d’abord par sa taille. La stabulation est immense et les silos sont dimensionnés à la taille d’un semi-remorque. Les abords extérieurs sont soignés et entretenus, les bâtiments propres et agréables. Tout semble feutré. On pourrait presque y circuler en chausson… La structure compte 450 vaches de race Jersiaise et 480 génisses, sur une SAU de 280 hectares dont une centaine en herbe. Après la libéralisation des quotas, une nouvelle stabulation a été construite en 2017. D’ici fin 2019, elle accueillera 600 vaches qui produiront 6,5 millions de litres. Torben est avant tout un entrepreneur. « Mes objectifs sont clairs, affirme-t-il d’emblée. Je veux compter parmi les 10 % des meilleurs éleveurs du Danemark. »  Et pour cela, il mise sur un système simplifié avec un outil regroupé et fonctionnel qui permet à la fois de sécuriser le sanitaire et d’optimiser le travail et la rentabilité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Gaël et Lucia Fortin ont quitté la Vendée pour se ré-installer en Loire-Atlantique. « Ce n’est pas le parcours le plus simple, mais aujourd’hui nous ne regrettons pas ce choix. » © E. Bignon
« J’ai préféré me ré-installer sur une autre ferme »
Suite à une mésentente, Gaël Fortin a quitté l’exploitation familiale en Vendée et s’est ré-installé dans un département voisin,…
Carine Pothier (Limagrain) et Alexandre Maffre (céréalier) lors de la récolte de la luzerne : « Le contrat avec Limagrain permet de sécuriser notre approche ». © Limagrain
Ils sont céréaliers et cultivent de la luzerne pour des éleveurs
Dans le Puy-de-Dôme, sur l'exploitation d'Alexandre et Christophe Maffre, la luzerne est destinée à remplacer la betterave…
Benoît et Xavier Bonnet, cousins et associés du Gaec de la Chevade. « Nous intervenons tout l’hiver pour mener la lutte contre les campagnols. » © B. Griffoul
« Le matin, nous aimons nous lever pour aller nous occuper de nos vaches, brebis et céréales »
Dans le Cantal, à 1 000 mètres d'altitude, le Gaec de la Chevade mêle production laitière, viande ovine et céréales. Conduite…
Anthony Balard, dans l'Aveyron. © B. Griffoul
"Mon chien électrique « fait maison » est bien pratique en aire d’attente"
Anthony Balard, dans l’Aveyron, a fabriqué un chien électrique pour l’aire d’attente qui permet de gagner dix minutes sur le…
Les 65 élevages en conventionnel sont tous situés dans un rayon de 40 kilomètres autour de la laiterie bretonne. © C. Pruilh
En Bretagne, la laiterieTriballat Noyal veut réduire les livraisons de lait conventionnel de moitié
La laiterie d’Ille-et-Vilaine veut baisser rapidement les livraisons de lait conventionnel, et le mettre sous cahier des charges.
 © J.-M. Nicol
Pas de chaleurs visibles sur mes vaches : que se passe-t-il ?
Les vaches ne parviennent-elles pas à exprimer leur comportement sexuel ou bien oublient-elles vraiment de venir en chaleur ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière