Aller au contenu principal
Font Size

ASTUCE Un bardage pivotant dans la stabulation

À Nouvion-en-Thiérarche, dans l’Aisne, Frédéric Willame et son salarié Eric François ont conçu un bardage en bois pivotant pour améliorer la ventilation de la stabulation.

 
futé1

1 - Un bardage sur deux pivote. Cela favorise l’ambiance dans le bâtiment et le bien-être animal. Bien intégré au paysage, il s’entrouvre sur la largeur d’une travée (5 m). Il ne balance pas s’il y a du vent. Pour le fabriquer, il faut une dalle bien plane afin que tout soit d’équerre, un bon soudeur et un bon fer à souder !

 

 

2 - Le bardage pivotant est maintenu par un cadre métallique (5 cm x 5 cm) renforcé aux quatre coins. Les planches de bardage sont clouées à deux barres de bois vissées en haut et en bas, le long du cadre métallique. Une barre métallique est positionnée parallèlement, pas tout à fait au milieu du cadre, mais juste un peu plus haut. La hauteur à laquelle s’effectue le basculement doit s'adapter aux dimensions du cadre.

 

 

 

3 - La barre métallique centrale contient un tube rond sur toute sa longueur. À chaque extrémité, ce tube rond (4 cm de diamètre) vient s’insérer sur une fixation soudée à la poutrelle métallique. C’est ce point qui assure le pivotement du bardage.

 

 

4 - Deux contrepoids sont fixés aux deux coins supérieurs et sont reliés au cadre métallique par une barre transversale de 25 cm qui évite que le contrepoids ne vienne cogner le bardage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 - Le contrepoids (10 kg) a été fabriqué avec du béton coulé dans un tuyau PVC. Une tige filetée pliée de 8-10 mm, elle-même prise dans le béton, permet de le suspendre à la barre transversale. Mieux vaut prévoir un contrepoids trop long au départ et ajuster sa longueur pour trouver l’équilibre idéal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 - Une poignée triangulaire en fil de fer permet de tirer sur la chaîne fixée en haut du cadre métallique. Une fois que le bardage a atteint l’inclinaison souhaitée, l’un des maillons de la chaîne vient se crocheter au fer plat fixé sur le mur de soutien.

Coté éco

Fournitures : 1 000 € pour les six bardages

Temps : 1 semaine

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Vincent Battut. « Nous sommes passés récemment de 80 à 130 hectares. Donc, nous prévoyons d’augmenter le cheptel jusqu’à 110 vaches pour produire près d’un million de litres. » © Gaec Battut
« Je cherche à valoriser au mieux les effluents »
Vincent Battut, en Gaec avec sa mère dans le Puy-de-Dôme, élève 90 vaches sur 130 ha de prairie naturelle et produit 700 000…
Quentin Velut avec Galaxie élue « Vache de l’année 2019 ». Âgée de 8 ans, elle a produit plus de 82 000 kg de lait en six lactations (44,1 de TB, 34,1 de TP) et sans cellules (46 000) et vient de revêler. © E. Bignon
Quentin Velut sait faire vieillir ses vaches
L’EARL du Petit Ramard, dans le Rhône, s’est fait remarquer en décrochant le prix du meilleur éleveur Prim’Holstein et de la…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière