Aller au contenu principal

Sodiaal s'apprête à reprendre Yoplait

Sodiaal a annoncé le 23 mars être entrée en négociation exclusive avec General Mills pour reprendre le contrôle de Yoplait. Plus précisément, General Mills aurait la pleine propriété aux Etats-Unis, prendrait le contrôle complet des activités canadiennes et ne reverserait plus de royalties à terme à Sodiaal. Sodiaal reprendrait le contrôle sur le reste : la partie France, Europe et la gestion des autres franchises dans le monde.

"Yoplait, la petite fleur de nouveau 100% coopérative", tweete Sodiaal en ce 23 mars 2021. "C'est une fierté pour les 17600 éleveurs et les 9000 salariés Sodiaal, de récupérer Yoplait qui a été créée par les sociétaires Sodiaal", résume Damien Lacombe, président de la coopérative.

L'Amérique du Nord à General Mills

Sodiaal annonce être en négociation exclusive avec General Mills pour reprendre le contrôle de Yoplait. Aujourd'hui, Yoplait c'est deux sociétés co-détenues par l'Américain General Mills et le groupe Sodiaal. Le projet prévoit la reprise par Sodiaal des parts de General Mills. Puis la cession de Sodiaal à General Mills de la totalité des activités Canada. General Mills resterait le franchisé du périmètre nord-américain. L'accord prévoit aussi une baisse du niveau des royalties venant du Canada et des USA, jusqu'à leur disparition. "Au final, notre accord permettra à Sodiaal de réaliser cette opération sans sortie de cash", indique Damien Lacombe.

L'Europe et le reste du monde à Sodiaal

Le projet prévoit que les activités Yoplait de General Mills en France, au Royaume-Uni et en Irlande, ainsi que les activités de franchises soient transférées à Sodiaal. La cession intégrerait les 3 sites industriels de Yoplait implantés en France (Vienne, Monéteau et Le Mans). "Les sites sont en très bon état ; il n'y a pas d'investissement d'urgence à y réaliser", ajoute Jorge Boucas, directeur général de Sodiaal. Cet accord se traduirait par la reprise de contrôle par Sodiaal de l’ensemble du périmètre européen de Yoplait ainsi que la gestion des franchises dans 40 pays : Mexique, Corée du sud, Israël, Japon, Chine... "Nous poursuivrons le développement à l'international de Yoplait ; il y a encore des pays où la marque n'est pas présente", souligne Jorge Boucas.

Une mise en oeuvre opérationnelle d'ici fin 2021

Yoplait et son portefeuille de marques (Perle de Lait, Panier de Yoplait, Yop, Petits Filous, Câlin, Liberté) viendraient renforcer le pôle grande consommation de Sodiaal (PGC). En 2020, Yoplait a sur performé (+8% de ventes) dans un marché de l'ultra frais qui a bénéficié des perturbations liées au Covid-19 (+5%). "Ce projet est une très bonne nouvelle pour Sodiaal et les éleveurs sociétaires. Il s'inscrit dans notre plan #Value, car Yoplait ce sont des produits à bonne valorisation. Notre mix produits va donc évoluer favorablement, avec un effet sur notre prix du lait", souligne Damien Lacombe.

La valeur de la transaction n'est pas dévoilée. "Le chiffre d'affaires de l'activité Europe est de 660 millions d'euros au 31 mai 2020. La France représente 70% de ce montant", indique Damien Lacombe.

Il reste à présent aux deux groupes à informer et consulter les salariés, et aux autorités de la concurrence de s'exprimer sur le projet. L'objectif est de mettre en oeuvre le projet d'ici la fin 2021.

Lire aussi Le résultat de Sodiaal recule mais l'EBE progresse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Suite au passage à la méthode Single Step, les éleveurs devront modifier leurs critères de choix de taureaux.
Sélection génétique : Avec la nouvelle méthode Single Step, un taureau montbéliard sur deux sort du Top 100 en lait
En montbéliarde, le lait et la longévité sont les caractères les plus impactés par le passage au Single Step. Il faudra en tenir…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière