Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Prix du lait Lactalis : une formule de calcul en test pour l'OPLGO

L'Organisation de Producteurs Lait du Grand Ouest (OPLGO) et Lactalis ont fini par se mettre d'accord sur une formule de prix à tester pendant trois mois.

© J.Chabanne

La médiation entre Lactalis et l'OPLGO (OP Lait du Grand Ouest) a débouché sur le test pendant trois mois (janvier à mars) d'une formule de prix intégrant un indicateur coût de production. Cet indicateur appelé "mix-production" se compose de 54% de coûts de mise en production (proches des charges opérationnelles), 25% de rémunération de l'exploitant (1,3 Smic) et 21% de rémunération des capitaux (indexés sur les coûts de la construction). Le mix-production entre à 65% dans le prix PGC France, qui représente lui-même 50% du prix de base total.

Différences de proportion avec l'accord de l'Unell

Pour rappel, dans l'accord entre Lactalis et l'Unell (association d'OP Lactalis représentant environ 2 milliards de litres de lait), un indicateur prix de revient entre à 50% dans le prix PGC France, qui représente lui-même 50% du prix de base total.

A peine 1 € d'écart pour le mois de janvier et février

Au final, "pour le mois de janvier, il y a à peine 1 €/1000 l d'écart entre notre formule et celle de l'Unell, commente Christine Lairy, éleveuse et directrice de l'OP. Car la conjoncture est plutôt bonne." Le prix du lait de base est d'environ 337,5 €/1000 l pour janvier et février en Bretagne Pays de la Loire.

Avec ces deux accords, Lactalis a donc avancé, avec une intégration d'un indicateur coût de production dans les formules de prix. "Mais nous voulions que cela concerne tout le lait, et pas que les PGC France. Car nous ne voulons pas porter tous les risques liés aux marchés export." 

L'accord cadre n'est pas encore signé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

tank à lait
[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19
En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur…
 © F. Mechekour
Un système pour couper les filets et ficelles des balles
À l’EARL Lucas Gilbert, dans le Pas-de-Calais. Gilbert Lucas a adapté un système sur sa désileuse pour enlever les filets et…
Coronavirus : Mobilisation chez Sodiaal

Les laiteries mettent en œuvre des  mesures pour sécuriser l’activité. Exemple chez la coopérative Sodiaal dans le Nord de la…

Le Covid-19 menace les AOP laitières
Les AOP laitières sont touchées de plein fouet par la crise du coronavirus. Le Conseil national des appellations…
Gisèle Barret, éleveuse du Gaec des deux frères. « La préparation au vêlage est une réponse à beaucoup de problèmes. » © B. Griffoul
Elevage laitier : « J’ai appris à être autonome sur le troupeau »
Dans cette exploitation très diversifiée, les 85 vaches laitières côtoient vergers de pruniers et grandes cultures. Un système…
Covid-19 : quelles mesures s'appliquent aux vétérinaires ?
La profession vétérinaire a pour mission d’assurer la continuité du service auprès des animaux nécessitant des soins qui ne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière