Aller au contenu principal

Pourquoi ma vache bave-t-elle ?

Avec une salivation aussi abondante, il se passe quelque chose...
© J.-M. Nicol

Au début, c’est un petit filet de salive qui s’échappe de la commissure des lèvres ou un peu de mousse présente en dehors des phases de rumination. Avec l’aggravation, le filet devient plus important ou s’échappe en plusieurs endroits, et la bête peut aussi vous montrer d’autres signes comme une déformation de l’auge sous l’emplacement de la langue. Quand le filet de salive ne trahit pas une impossibilité de bien fermer la bouche ou de déglutir correctement, ce qu’on rencontre au cours de troubles neurologiques, heureusement rares mais dont fait partie la rage, c’est un signe fidèle d’inflammation localisée à la cavité buccale et/ou de douleur. Bien que la salivation d’une bête adulte et au comportement normal soit un signe habituel de langue de bois, ne vous dispensez pas d’inspecter la langue, les joues, les gencives, le palais et même les dents.

La langue de bois, mais pas seulement !

À l’occasion, vous pourrez découvrir une blessure du palais ou des joues, une infection de la gencive ou même de la langue particulièrement douloureuse et redoutable, alors que la langue de bois se caractérise au moins au début par une induration d’aspect jaunâtre d’une ou plusieurs zones circonscrites de la langue. Chez le jeune, la salivation trahit bien souvent une douleur dentaire, une fracture de la mâchoire, la présence d’ulcères ou, lorsque le jeune a en même temps une haleine fétide, une infection bactérienne purulente de la langue, des gencives ou du palais, c’est-à-dire un chancre.
Tous ces troubles, sauf ceux occasionnés par un traumatisme, apparaissent progressivement et s’accentuent en quelques jours. Mais si vous avez un animal qui présente à la fois de la salivation, un abattement, un piétinement ou une boiterie puis, quelques heures plus tard, plusieurs autres animaux atteints de la même façon, pensez  « fièvre aphteuse » et appelez immédiatement le véto à qui vous décrirez ce que vous avez constaté. Puis interdisez l’accès à votre exploitation car il pourrait s’agir de la maladie la plus contagieuse au monde !

Si l’animal n’est pas abattu, inspectez la bouche

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière