Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Christian Huyghe : "Pour réduire les phytos de 50 %, il faudra de nouvelles filières de valorisation "

Christian Huyghe, directeur scientifique Agriculture à l'Inra, estime que l'objectif de -50 % est tenable à condition de créer de nouvelles filières de valorisation des produits agricoles.

Christian Huyghe, Inra. " L'agriculture et l'alimentaire vivent une très forte rupture de leur modèle : faire du "sans", en filières courtes, avec des cultures diversifiées. Toute la filière doit y travailler, le consommateur consentir à payer, et les pouvoirs publics accompagner les risques pris par les filières. "
© Inra

L'agriculture française réussira-t-elle à réduire de 50 % l'usage des phytos ?

Christian Huyghe - " C'est un objectif ambitieux qu'on ne pourra pas atteindre en produisant comme aujourd'hui. Il faut que les agriculteurs puissent tolérer des attaques, du salissement, éventuellement une baisse de rendement. Qu'ils puissent expérimenter. Qu'ils puissent reconcevoir leur système de culture, avec des assolements diversifiés et des rotations allongées. Les agriculteurs ne peuvent pas faire cette évolution seuls. Il faut de nouvelles filières de valorisation pour les nouvelles cultures qui entreront dans les assolements.

Il faut que tout bouge en même temps et en cohérence : l'agriculture, l'agroalimentaire, la distribution. Et le consommateur devra contribuer à ces évolutions. Le bio est une piste intéressante qui va se développer car les consommateurs rémunèrent ces systèmes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Pas si facile de mettre en place une procédure de désinfection !
Alors que tout semble fait dans les règles, on se heurte parfois à un échec. Analyse du cas d’un élevage de 150 vaches pourtant…
[Météo agricole] 2019 : un record de chaleur en Europe
Portail réussir
2019 a été « l’année la plus chaude jamais enregistrée en Europe ». Dépassant de 1,2 °C la moyenne de 1981-2010 utilisée en…
Depuis dix jours avec un déplacement de caillette et maintenant avec un ulcère perforant. © J.-M. Nicol
Le mufle ou les naseaux sales

Quand la bête vient juste de manger de l’ensilage, il est normal que des particules restent…

Adama Ibrahim Diallo, président de l’UMPL/B, avec Fatimata Diallo et Halimata Sanné, qui dirigent chacune une mini-laiterie, au Sommet de l’élevage. © B. Griffoul
Développer le lait local au Burkina Faso
L’Afdi Auvergne aide à organiser la filière et apporte un soutien financier pour sécuriser la chaîne du froid des mini-laiteries.
Lorsque l’on réduit l’abreuvement d’une vache de 50 %, on peut diminuer sa production laitière de 20 %. © C. Pruilh
Quand l’eau génère des problèmes en cascade
Baisse de production laitière, cellules, diarrhées, mauvais nettoyage du matériel de traite… Les écueils liés à des défauts de…
Prim’Holstein, la sortie du nouvel ISU reportée en 2021
Prévu pour être appliquée lors de l’indexation d’avril 2020, la nouvelle formule de l’ISU de la race Prim’Holstein ne le sera…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière