Aller au contenu principal

Hors-frontières
Pays-Bas : Les éleveurs hollandais parlent aux consommateurs

Les agriculteurs néerlandais l’ont compris : la communication vers le grand public est « le » défi à relever pour l’avenir de l’agriculture. Ils dialoguent et vont à la rencontre de la société civile à travers des initiatives ludiques.

À travers des défis ludiques, les exploitants néerlandais créent du lien avec la société. © alpedhueznet.com
À travers des défis ludiques, les exploitants néerlandais créent du lien avec la société.
© alpedhueznet.com

Au sein de la profession agricole néerlandaise, une multitude d’initiatives privées et collectives se multiplient pour parler du métier et recréer du lien avec la société d’une manière surprenante et innovante. Beaucoup d’exploitants se sont notamment engagés dans le mouvement « Agriculteurs des Pays-Bas ». Pour participer activement au débat sociétal et faire entendre leur voix, ils ont par exemple lancé l’action Saint-Valentin. Chaque année, à cette occasion, des agriculteurs envoient un clip vidéo à une personnalité politique ou culturelle, un responsable d'ONG, un maire, un boucher ou même à un voisin… en utilisant le hashtag #makeadate sur les réseaux, et l’invite à débattre en face à face. Généralement sur des sujets pour lesquels les agriculteurs et la société sont conjointement responsables, tels que l'alimentation, les paysages et le bien-être animal. Heleen Lansink(1), productrice de lait, en est convaincue : « c'est à travers le dialogue que l'on se rapproche et qu'une compréhension mutuelle se développe. Avec ce défi, nous contribuons à véhiculer une image plus positive et nous renforçons notre position d'agriculteur dans la société. Notre but n’est pas uniquement de raconter notre histoire mais aussi d’écouter et de répondre aux questions des consommateurs ». Avec 250 rendez-vous en 2018 et 450 en 2019, cette action remporte un beau succès et parvient à créer le buzz médiatique.

L’organisation et la participation au Big Challenge est un autre bel exemple. Chaque année, sur deux jours au mois de juin, deux cents cyclistes et coureurs du secteur agricole montent à l'Alpe d'Huez autant de fois que possible. L’objectif est double : collecter des fonds pour la recherche contre le cancer d’une part, et faire la promotion du secteur agricole auprès d’un large public d’autre part. Depuis son lancement, le Big Challenge est devenu un événement très populaire. Il a rassemblé plus de 1 500 participants et 8,7 millions d’euros ont été récoltés par les agriculteurs néerlandais en dix ans.

(1) Intervenue au Space lors du colloque organisé par le Syrpa et Agriculteurs de Bretagne.
 

Lire aussi : « Communiquer sur mon métier auprès du grand public est devenu mon second job »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Amédée Perrein, gérant de la société Silphie France. « La silphie améliore l’autonomie en protéines. Elle peut être distribuée à des vaches laitières à hauteur de 30 %. » © Silphie France
La silphie, une pérenne remise au goût du jour
Avec plus de 3 000 hectares implantés en France 2021, la surface en silphie a été multipliée par trois par rapport à 2020. Après…
Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Damien Lacombe, président de Sodiaal
Sodiaal: un résultat courant 2020 tout juste à l’équilibre
La coopérative laitière annonce en 2020 un résultat courant consolidé à 1,3 millions d’euros, et un Ebitda au même niveau qu’en…
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
En dehors de la période hivernale, les veaux devront obligatoirement à partir de six semaines, avoir accès à une aire extérieure et/ou pouvoir pâturer.  © F. Mechekour
Le nouveau règlement européen bio se précise
Le règlement européen s’appliquera au 1er janvier 2022. Les changements les plus importants concernent les bâtiments.
Bcel Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir fusionnent
Annoncée cet automne, la fusion entre Evolution, Bcel Ouest, GDS Bretagne et Copavenir sera effective à compter du 1 er…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière