Aller au contenu principal

« Nous utilisons des huiles essentielles en diffusion dans la nurserie »

Antoine Fournière du Gaec de la Grandinière diffuse des huiles essentielles pour améliorer l’ambiance dan la nurserie des veaux.

« Je me suis installé il y a un an et j’ai tout de suite voulu suivre les formations sur les médecines complémentaires proposées par Natur’Elevage(1). Je me suis lancé dans l’aromathérapie depuis l’hiver dernier sur les veaux car nous avons un peu de problèmes respiratoires au moment du sevrage. Nous élevons tous les veaux de nos 110 Normandes à 8 000 kg. En préventif, j’utilise des huiles essentielles en diffusion dans la nurserie. J’ai fixé des petits rondins de bois de 10 cm de diamètre sur les cornadis, sur les barrières et au fond des cases collectives. Deux à trois fois par semaine, j’applique quelques gouttes d’huile essentielle sur le bois. Quand on entre dans la nurserie, l’odeur est bien présente. On utilise deux huiles différentes. La première est du laurier noble : elle a un effet antitoussif et améliore l’ambiance du bâtiment dans son ensemble. La seconde est du Ravinstara, une huile essentielle énergisante et qui stimule les défenses immunitaires. Je les applique chacune sur des rondins différents. J’observe une meilleure vitalité des veaux ; ils sont moins souvent couchés et battent moins des flancs. Le recours aux huiles favorise certainement l’amélioration de l’ambiance du bâtiment, mais nous avons en parallèle amélioré la ventilation en installant du bardage en claire-voie sur l’un des murs de la nurserie à la place des tôles métalliques ondulées. 

Améliorer la ventilation et l’ambiance du bâtiment

Ces derniers mois, j’utilise aussi les huiles essentielles en curatif quand un veau est pris. J’applique matin et soir sur l’épi trois à cinq gouttes d’huile essentielle de cyprès toujours vert en alternance avec de l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux pour dégager les bronches. J’ai suivi ce protocole pour cinq veaux et ils sont bien repartis. Le traitement le plus long a duré huit jours ; sinon, au bout de quatre jours, les veaux se portaient beaucoup mieux. Nous avons diminué par deux le nombre de piqûres d’antibiotiques. Même mon père, pourtant très sceptique au début, applique les gouttes désormais… »

Lire aussi : Comment utiliser des huiles essentielles

 

(1) Créé par l'association de Seenergi (Littoral Normand, Seenovia, Seenorest) et Origenplus.
 

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière