Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Négociations commerciales: "Les coopératives seront très offensives"

Pour Damien Lacombe, président de Coop de France Métiers du lait, les négociations commerciales représentent un enjeu majeur pour la filière.

Pour Damien Lacombe, les négociations commerciales qui ont débuté en novembre représentent « un enjeu majeur de filière qui dépasse les enjeux particuliers. On est à un moment clé, il ne faut pas le gâcher si on veut garder des exploitations à taille humaine, en phase avec les attentes des consommateurs. »

Le président de Coop de France Métier du lait affirme que « les coopératives vont être très offensives par rapport aux négociations tarifaires ». Il y a « un grand pas à faire » pour que les tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs permettent d'atteindre 396EUR/1000 litres de prix de revient (méthode couprod de l'institut de l'élevage basé sur le Rica 2016), vu "la valorisation moyenne actuelle sur le marché intérieur « autour de 330-340 EUR/1000 litres ».

Transparentes sur le retour aux producteurs

« Les coopératives sont transparentes  sur le retour aux coopérateurs. Car elles ont toutes des formules de prix basées sur leur mix produits (GMS, RHF, export). Cela nous donne une légitimité pour dire que les hausses de tarif sont bien appliquées », affirme-t-il. La hausse ne doit pas se limiter aux produits sous marque. « On fait beaucoup de cas des marques mais les premiers prix et les marques de distributeurs sont très importantes pour les coopératives. En 2019, tous les segments de marché devront être abordés ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis…

Vignette
L’attractivité de la filière laitière au cœur des journées des coopératives laitières
Lors d’une conférence de presse organisée le 18 avril à l’occasion de leurs journées 2019, les coopératives laitières se sont…
Vignette
Biolait régule les volumes pour limiter ses excédents de printemps
Le premier collecteur de lait bio français (1) veut limiter ses excédents de printemps sans pénaliser la…
Vignette
Lactalis soutient toujours l'essor du lait bio
Un accord sur le prix du lait bio 2019 a été conclu entre Lactalis et les OP bio, de 5 €/1 000 l supérieur à celui de 2018.
Vignette
« Ce qui nous motive, c’est le retour aux producteurs »
Entretien avec Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, deux semaines après la fin des négociations commerciales sur les marques…
Vignette
Le contrat laitier est à l'initiative de l'éleveur

Suite à la loi issue des EGA, les contrats laitiers entre producteurs et collecteurs transformateurs doivent être mis en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière