Aller au contenu principal

Ne sous-estimez pas les impacts de la cétose subclinique chez la vache laitière

La cétose subclinique est sous reconnue et sous-diagnostiquée. Elle a pourtant des conséquences importantes : une baisse de production, une baisse de l’immunité entraînant une augmentation des maladies, et une augmentation des troubles de la repro.

Un quart des vaches sont en cétose subclinique. © A. Conté
Un quart des vaches sont en cétose subclinique.
© A. Conté

Toutes les vaches passent par une phase de déficit énergétique en début de lactation. Elles terminent leur gestation avec une faible capacité d’ingestion et leur appétit s’accroît lentement. D’où un décalage entre les besoins et les apports exigés par le démarrage de la production. Il les oblige à puiser dans leurs réserves corporelles pour trouver de l’énergie et des précurseurs du glucose indispensables à la synthèse du lactose.

Une réponse de la vache au déficit énergétique

Cette mobilisation des réserves démarre une à deux semaines avant le vêlage. « On ne sait pas pourquoi, c’est peut-être dû à une stimulation inflammatoire, un phénomène hormonal… », a souligné Todd Duffield, de l’Ontario Veterinary College lors d’une conférence organisée par Elanco.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sodiaal annonce des prix du lait en hausse
Le prix du lait conventionnel d'octobre est compris entre 428 et 443 € les mille litres selon les régions et leur saisonnalité du…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière