Aller au contenu principal

Hors Frontière
L’Inde veut devenir un exportateur de produits laitiers

Autosuffisante en lait, l’Inde entend devenir un exportateur de produits laitiers. Sa cible : l’Asie du Sud-Est, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Une très grande majorité d'Indiens consomment des produits laitiers (54,1 litres de lait liquide par an et par personne selon Tetrapack).
Une très grande majorité d'Indiens consomment des produits laitiers (54,1 litres de lait liquide par an et par personne selon Tetrapack).
© Yolanda / Pixabay

Premier producteur mondial de lait et jusqu’ici absent de la scène internationale laitière, l’Inde entend prendre part aux échanges mondiaux, rapporte le cabinet de consulting italien spécialiste du secteur laitier CLAL.

Les résultats sont déjà visibles en ce début d’année 2022. Les exportations de beurre ont grimpé de 350 % en un an en cumul sur les quatre premiers mois de l’année. +73 % pour la poudre de lait écrémée et +12 % pour la poudre de lait réengraissée (mélange de poudre de lait écrémé et de matière grasse végétale).

Le pays espère conquérir avec son beurre les Émirats arabes unis (5 000 t exportés en 2021 ; hausse de 71% des exportations en janvier-avril 2022 par rapport à janvier-avril 2021), l’Arabie Saoudite (3 600 t ; +259 %), l’Indonésie (1 400 t ; +829 %), le Bahreïn et le Maroc. En poudre de lait réengraissée, l’Inde vise le Bangladesh (10 600 t ; +22 %), le Sri-Lanka (4 140 t, +138 %) mais également le Royaume-Uni (1 400 t ; +100 %) et les États-Unis (1 200 t ; +79 %). Sa poudre de lait écrémé est principalement à destination de son voisin bangladais (25 000 t ; +230 %).

Jusque-là, les volumes restent modestes. Seule 0,2 % de la production indienne est exportée, rapporte l'Idele dans son dossier les marchés mondiaux. Mais elle est attendue en hausse de 2 %, estime le ministère de l’Agriculture américain. Permettant ainsi à l'Inde d'espérer intégrer le club des exportateurs de produits laitiers.

Cette augmentation de la production repose essentiellement sur une augmentation du cheptel. « Les rendements n’auraient pas progressé, se stabilisant autour des 1 700 kg/femelle/an, explique l'Idele. Un des facteurs limitants est l’alimentation en fourrages, pas toujours disponible en quantité suffisante et particulièrement dépendante de la mousson. »

Tout juste 20 % de la production est collectée par des coopératives et des entreprises privées. « Le principal défi de la transformation en Inde est la collecte dans des conditions sanitaires suffisantes et l’investissement dans des infrastructures, explique l’Idele. Le gouvernement indien a mis en place des programmes visant à augmenter la part de collecte dans les réseaux officiels, développer la présence et les conseils vétérinaires et augmenter la part d’exploitations de plus de 75 vaches. »

Repères

]]> 50 millions de vaches laitières (zébu) et 90 millions de bufflonnes

]]> 199 millions de tonnes de lait produits en 2021

]]> Taux d’autosuffisance : 100,2 % en 2021

]]> 150 000 tonnes de produits laitiers exportés en 2021 dont 45 000 tonnes de poudre de lait écrémé, 37 000 tonnes de poudre de lait réengraissé et 22 000 tonnes de beurre

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière