Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les résultats 2018 des fermes laitières pénalisés par la hausse des charges

Avec un prix du lait parmi les plus élevés de la période 2014-2018, l'EBE 2018 n'est le meilleur de la période que pour les polyculteurs.

tableau résultats des fermes spécialisées en lait 2014 à 2018
© Réussir d'après Inosys, Idele

L'EBE moyen 2018 de 319 exploitations laitières conventionnelles suivies dans le cadre du réseau Inosys(1) est un peu moins bon qu'en 2017. Pourtant, le prix du lait était un peu plus élevé qu'en 2017 et le produit brut était plus élevé. En cause : la hausse des charges. « Les exploitations laitières ont supporté une hausse sensible du prix de l'énergie et des aliments achetés, mais surtout elles ont subi des réductions de productions fourragères, provoquées par la longue sécheresse estivale », précise l'Institut de l'élevage. Seules les fermes avec cultures s'en sortent mieux qu'en 2017.

L'effet sécheresse marque les coûts

Sur la période 2014-2018, le cru 2018 n'est pas mauvais. Le prix du lait est le deuxième meilleur prix sur ces cinq ans. Le produit brut est le meilleur de la période pour toutes les catégories d'exploitation : plaine, montagne, spécialisée ou non. Pour les polyculteurs, l'EBE et le disponible par UMO exploitant sont les plus élevés en 2018 (43 000 € disponible/UMO expl.). Ils ont non seulement bénéficié des bons prix des cultures, mais ils ont aussi un coût de production parmi les plus bas de la période : 433 €/1 000 l (432 € en 2017). Par contre, pour les exploitations de montagne hors AOP de l'Est, le disponible n'est ni dans les meilleurs ni dans les moins bons (25 900 €/UMO expl.). Le coût de production total est le plus élevé de la période, à 594 €/1 000 l.

Pour 2019, les résultats devraient être comparables, avec un prix du lait un peu plus élevé, mais une conjoncture grandes cultures moins bonne, des indices de charges (Ipampa) en légère hausse. Et l'effet de la sécheresse va encore marquer les coûts de revient, notamment en montagne hors AOP de l'Est. 

(1) Plus grands et plus productifs que la moyenne nationale, ces élevages sont suivis par Idele et les chambres d'agriculture.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Anthony, Christian et Evelyne Ripoche. « Cette technique nous a bluffés. Désormais, à tout moment de la journée, les vaches accèdent exactement à la même composition de ration. » © DR
« Nos vaches ne trient plus grâce au compact feeding »
Le Gaec Ripoche, dans le Maine-et-Loire, ajoute de l’eau à la ration pour obtenir un mélange condensé et homogène. Tel le…
Alain Piet. « Le simple fait d’ajouter de l’eau dans la ration a boosté la production laitière. » © E. Bignon
Compact feeding : "Je ne reviendrai pas en arrière"
Le Gaec du Puits, dans le Maine-et-Loire, converti au compact feeding depuis un an et demi, prépare sa ration en…
Loren Duhameau. « Pour faire ce métier, il faut vraiment être mordu. Il y a des jours où j’ai envie de tout arrêter. Mais tant que j’ai du soutien, ça va. » © J. Pertriaux
« Les femmes ont autant leur place que les hommes ! »
À Caligny dans l’Orne, Loren Duhameau s’est installée en individuel à 25 ans. Une installation précipitée par des circonstances…
Un rail électrifié fixé à al charpente guide la pailleuse. © C. Armager
Bâtiment d’élevage : « La pailleuse suspendue améliore nos conditions de travail »
À la tête d'un troupeau de 85 laitières, les associés du Gaec Amarger, dans le Cantal, ont investi dans une pailleuse suspendue…
carcasse de vache laitière Prim'Holstein
[Covid-19] Les prix des vaches de réforme baissent début avril
Les abattages de vaches laitières de réforme et les prix baissent depuis le début du confinement (semaine 12). Les prix baissent…
Etude de l'Institut de l'élevage : Quelles pratiques pour des veaux laitiers plus robustes
L’Institut de l’élevage a conduit une étude multipartenariale(1) sur les pratiques des éleveurs pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière