Aller au contenu principal

Les laiteries sortent leurs emballages écoconçus

Plastique, aluminium... les composants des briques de lait et des bouteilles PET opaque évoluent.

Il n'y a pas que les éleveurs qui doivent répondre au renforcement des exigences environnementales. Les transformateurs laitiers et les fabricants d'emballage aussi. Ces derniers, avec la grande distribution et les recycleurs, travaillent depuis quelques années pour aboutir à des emballages écoconçus. L'objectif est de réduire au maximum l'utilisation de matières fossiles (non renouvelables) et de ressources vierges. Pour aller vers des matériaux renouvelables ou recyclés.

Des briques sans aluminium ni suremballage plastique

Candia a sorti en 2019 des briques de lait bio écoconçues, sans aluminium . La nouvelle brique est constituée d'environ 75% de carton, et de 25% de plastique utilisé pour le bouchon et les couches d'étanchéité. "La nouvelle brique contribuera à développer une nouvelle filière encore en devenir, celle des polymères végétaux, un "plastique" issu de déchets de bois. Progressivement, les plastiques d'origine fossile seront remplacés par des polymères végétaux", indique Candia. Enfin, le film plastique pour suremballer les briques est remplacé par du carton 100% recyclé.

Terra Lacta a annoncé en septembre sortir ses premières briques de lait écoconçues de sa filiale la laiterie Les Fayes. Là aussi, c'est du lait bio qui valorise la démarche. Comme pour Candia, la nouvelle brique est sans aluminium, le plastique provient d'une source végétale renouvelable et le pack est entouré de carton.

Les bouteilles en PET opaque recyclables arrivent

Intermarché et la laiterie Saint-Père lancent des bouteilles de lait en PET opaque recyclé et recyclable : le rPET opaque. LSDH travaille avec Carrefour sur un PET opaque recyclé et recyclable. Les bouteilles en PET opaque présentaient des avantages (-15% de plastique consommé, pas d'opercule en aluminium) mais elles ne se recyclaient pas. Aujourd'hui, les spécialistes du plastique ont trouvé comment les recycler en bouteille PET opaque. Le recyclage les rend grises : il faudra convaincre le consommateur.

Pour le moment, les bouteilles d'Intermarché sont en test sur deux régions, car le rPET opaque exige une filière de recyclage dédiée et reste encore rare sur le marché des matières recyclées. Là aussi, c'est le lait bio qui valorise la démarche dans un premier temps.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

« Le groupe Dephy permet d’échanger entre nous et de partager la prise de risques », souligne Hervé Dreuslin qui vient d’intégrer un groupe 30 000 d’Eureden, destiné à diffuser plus largement l’expérience acquise dans les groupes Dephy. © A. Conté
Réduction des phytos en élevage : « Cela me pesait de toujours prendre le pulvé »
En Ille-et-Vilaine, Hervé Dreuslin a intégré un groupe Dephy dès sa création en 2012. Les changements introduits au fil des ans…
Les cours de la poudre de lait écrémé se sont stabilisés à des niveaux élevés ; environ 2500 €/t.  © Regilait
Le prix du lait 2021 sera en hausse

Face à la hausse des charges, l'impatience est palpable. La FNPL rappelle que l'an dernier, les…

PAC: 80 % d'aides en moyenne dans le revenu 2019 des exploitations laitières
Comment se positionnent les exploitations laitières par rapport aux autres exploitations ? L’Inrae dresse un état des lieux…
Sébastien Bonnevialle et Jordan Logier (à gauche), son salarié et futur associé, qui va s’engager dans un stage parrainage de sept mois tout en menant les démarches d’installation. © B. Griffoul
« Notre élevage laitier peut sortir un deuxième revenu avec la même structure »
Après avoir longtemps exploité seul, Sébastien Bonnevialle, en Haute-Loire, projette de s’associer avec son salarié. Si les…
Florent Charpentier. « J’ai vu rapidement des résultats palpables en gérant mieux les vaches taries. » © F. Charpentier
Vaches taries : « Même des choses simples m’ont permis vite de progresser »
En Meurthe-et-Moselle, Florent Charpentier a adopté de nouvelles pratiques pour ses vaches taries depuis quelques mois, sans gros…
Remise symbolique des primes 2020 aux éleveurs laitiers Merci!  © Agromousquetaires
Les éleveurs laitiers Merci ! ont touché une prime de plus de 1,9 million d'euros
Intermarché et Agromousquetaires ont annoncé avoir versé pour l'année 2020 une prime de 1,8 million d'euros aux 257 éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière