Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19

En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur activité, avec moins de personnel : un défi de taille !

tank à lait
© J. Chabanne

En France, les mesures de confinement prises pour enrayer la propagation du virus ont de nombreuses conséquences pour les activités laitières de la fourche à la fourchette.

Les acteurs de la filière sont sur le front pour assurer la collecte, la transformation, les analyses en laboratoire et l’acheminement des produits laitiers vers les magasins. « Les ministres sont à l’écoute et réactifs pour nous permettre d’assurer cette continuité, avec des adaptations réglementaires notamment », pointent les transformateurs laitiers.

Les laiteries mettent en place des mesures de sécurité pour protéger leurs salariés. Par rapport au manque de personnel, « nous prévoyons de rationaliser le travail. C’est-à-dire d’arrêter les fabrications de petites séries pour nous concentrer sur les marchés de gros volume », indique un transformateur. L’interprofession a demandé à l’État que « les secteurs agricole et agroalimentaire soient considérés comme prioritaires pour les facilités de déplacement, d’obtention de masques et de garde d’enfants », indique Caroline Le Poultier, directrice du Cniel.

extrait d'un communiqué du Cniel - Covid19

Effondrement du débouché de la RHF

Les mesures de confinement ont provoqué une chute des débouchés pour la restauration hors foyer (RHF), entre 60 et 80%. « À l’inverse, la demande de la grande distribution (GMS) explose, d’environ 30 % en moyenne », estime Gérard Calbrix, économiste à Atla, association de la transformation laitière française. Les consommateurs ont fait des stocks et l’ampleur de cette demande pourrait se tasser dans les semaines à venir. « Et puis en confinement, avec moins d’activité physique, la consommation est forcément moins élevée. » Les transformateurs, les chaînes logistiques et les transporteurs doivent donc complètement réajuster leurs circuits.

Les transformateurs l’assurent, il y aura de la solidarité entre laiteries : des échanges, du travail à façon… « Entre les petites entreprises et les plus polyvalentes, entre celles spécialisées en RHF et les autres. L’objectif de la filière est de répondre aux demandes de la distribution », souligne Caroline Le Poultier. C'est le cas de Sodiaal dans le Grand Est :

RLA345_MARC_SODIAAL_COVID19

Appel à lever le pied sur la production

Des laiteries appellent les éleveurs à écrêter le pic de production, préviennent de perturbations dans la collecte voire de suspension de collecte, et certaines évoquent jusqu'à -20 % de besoin de collecte. Dans les exploitations, on commence à anticiper des réformes.

Les acteurs de la filière demandent à Bruxelles un accompagnement financier et d’être prêt à actionner les outils de gestion des marchés ; l’aide au stockage privé notamment. L'EMB - European Milk Board - demande à Bruxelles un plan de réduction de la production laitière.

Le Cniel a lancé deux autres demandes pour écrêter le pic de collecte : "pouvoir repousser la date de fin des dons alimentaires (habituellement au 15 février), et inciter financièrement au tarissement précoce (6 mois au lieu de 7 mois)", indique Thierry Roquefeuil, président du Cniel.

Lire aussi [Coronavirus] : FCEL recommande de reporter toutes les interventions en élevage

                 [Coronavirus] : Les réponses aux principales questions que vous vous posez

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

tank à lait
[Coronavirus] La transformation laitière bouleversée par le Covid-19
En plein pic de production laitière, les usines doivent collecter et transformer, tout en réorientant leur…
[Video] Astuce : un système pour couper les filets et ficelles des balles
À l’EARL Lucas Gilbert, dans le Pas-de-Calais. Gilbert Lucas a adapté un système sur sa désileuse pour enlever les filets et…
vaches laitières au cornadis
[Covid-19] Quatre leviers pour baisser les livraisons de lait de ce printemps
Dans le contexte du coronavirus, l'Institut de l'élevage rappelle quatre leviers qui permettent de répondre à l'appel d'écrêter…
Le Covid-19 menace les AOP laitières
Les AOP laitières sont touchées de plein fouet par la crise du coronavirus. Le Conseil national des appellations…
Coronavirus : Mobilisation chez Sodiaal

Les laiteries mettent en œuvre des  mesures pour sécuriser l’activité. Exemple chez la coopérative Sodiaal dans le Nord de la…

Gisèle Barret, éleveuse du Gaec des deux frères. « La préparation au vêlage est une réponse à beaucoup de problèmes. » © B. Griffoul
Elevage laitier : « J’ai appris à être autonome sur le troupeau »
Dans cette exploitation très diversifiée, les 85 vaches laitières côtoient vergers de pruniers et grandes cultures. Un système…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière