Aller au contenu principal

La fromagerie Etoile du Vercors inaugure une nouvelle station d'épuration

Le groupe Lactalis communique sur cette station d'épuration, très attendue après des années de refus de permis de construire et de discussions.

M. de Guerines, Directeur Général des fromageries de l’Etoile, M. Besnier Président du Groupe Lactalis et M. Beffre, Préfet de l’Isère
M. de Guerines, Directeur Général des fromageries de l’Etoile, M. Besnier Président du Groupe Lactalis et M. Beffre, Préfet de l’Isère lors de l’inauguration de la Station de traitement des eaux Fromagerie Etoile du Vercors St Just de Claix.
© Studio Equinoxe – Sylvain Faisan

La nouvelle station d'épuration de la Fromagerie Etoile du Vercors à Saint Just de Claix, dans l'Isère, a été mise en eaux le 31 août 2020. Et le 15 décembre dernier, la fromagerie communique en détail sur cette station neuve et sur les 4 refus de permis de construire qui ont retardé sa mise en place.

Quand le groupe Lactalis achète la fromagerie Etoile du Vercors en 2011, celle-ci n’avait jamais eu d’outils de traitement des eaux. "Il était inenvisageable de laisser la situation en l’état, c’est pourquoi dès le rachat, un projet de station de traitement des eaux a été initié", rappelle Lactalis dans le communiqué.

4 refus de permis de construire

Le chemin a été long, à cause des divergences de point de vue entre le groupe et la commune. "Les rapports des experts indépendants ont mis en évidence l’impossibilité pour la station intercommunale d’accueillir les effluents de la fromagerie. Dans la mesure du possible, ce type de solution est choisi, comme pour nos autres fromageries situées en Isère, à Têche et à Saint Christophe sur Guiers qui sont, elles, raccordées aux stations intercommunales", expose Lactalis.

Après quatre ans de refus de permis de construire et des années de discussion, un permis a finalement été signé début avril 2019 et le dossier ICPE accepté par arrêté préfectoral le 26 août 2019. La construction de la station a pu alors commencer.

La station de traitement des eaux fonctionne selon un principe de traitement biologique et a bénéficié d’un investissement total de 2,4 millions d’euros permettant d’avoir un outil moderne.

Un soulagement pour ce fabricant de Saint Marcellin IGP

"La mise en eau de la station est une satisfaction pour nos collaborateurs et l’ensemble des producteurs qui livrent leur lait à notre fromagerie. La fromagerie de Saint Just de Claix dispose désormais d’un équipement environnemental innovant et va pouvoir poursuivre sereinement son développement et ses activités de production et de promotion des fromages traditionnels, dont une IGP de haute qualité comme le Saint-Marcellin", indique Patrick de Guérines, directeur général des fromageries de l’Etoile. La fromagerie collecte du lait auprès de 80 exploitations agricoles, dont 57 en IGP, situées dans le Vercors, le Chambaran et le massif de la Chartreuse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Gaël et Lucia Fortin ont quitté la Vendée pour se ré-installer en Loire-Atlantique. « Ce n’est pas le parcours le plus simple, mais aujourd’hui nous ne regrettons pas ce choix. » © E. Bignon
« J’ai préféré me ré-installer sur une autre ferme »
Suite à une mésentente, Gaël Fortin a quitté l’exploitation familiale en Vendée et s’est ré-installé dans un département voisin,…
Carine Pothier (Limagrain) et Alexandre Maffre (céréalier) lors de la récolte de la luzerne : « Le contrat avec Limagrain permet de sécuriser notre approche ». © Limagrain
Ils sont céréaliers et cultivent de la luzerne pour des éleveurs
Dans le Puy-de-Dôme, sur l'exploitation d'Alexandre et Christophe Maffre, la luzerne est destinée à remplacer la betterave…
Benoît et Xavier Bonnet, cousins et associés du Gaec de la Chevade. « Nous intervenons tout l’hiver pour mener la lutte contre les campagnols. » © B. Griffoul
« Le matin, nous aimons nous lever pour aller nous occuper de nos vaches, brebis et céréales »
Dans le Cantal, à 1 000 mètres d'altitude, le Gaec de la Chevade mêle production laitière, viande ovine et céréales. Conduite…
Après la mort de 400 bovins : l'arrêt du parc éolien est préconisé pendant dix jours
La commission d’enquête mandatée suite aux troubles sur deux élevages laitiers proches du parc éolien des Quatre Seigneurs, en…
Monnaie
Prix du lait : la grande distribution annonce plusieurs accords tarifaires 2021
A 385 ou 386 euros les 1000 litres, toutes primes confondues : c'est le prix du lait que Lidl, Carrefour et Système U annoncent…
Imposante structure de 25 m de haut et de 6,10 m de diamètre, le silo tour date de 1978. © B. Griffoul
"Notre ensilage d'herbe est stocké en silo tour"
Dans le Cantal, le Gaec de la Chevade dispose d'un silo tour de 800 m3 pour stocker l'ensilage d'herbe. Ce système permet aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière