Aller au contenu principal

‘La ferme des 1000 vaches’ fait le buzz sur You Tube

La vidéo de la ferme des 1000 vaches tournée par l'agri youtubeurre Etienne Fourmont donne une autre vision de cet élevage hors norme.

167  000 vues le 17 février neuf jours après sa mise en ligne ! C’est beaucoup plus que les 20 à 30 000 vues que suscitent les vidéos du très populaire Agri youtubeurre  Etienne Fourmont.  La video nous montre en 23 minutes la réalité de la ‘ferme des 1000 vaches’. Organisation de la traite, niches à veaux, parage, logettes…., il nous embarque dans une visite complète de l'élevage en compagnie de son gérant Michel Welter. Celui-ci n’hésite pas à faire devant la caméra le test du genou pour montrer comme les matelas des logettes des vaches sont confortables ou un test d’écoute pour  faire prendre conscience du calme qui règne dans l’étable.

Cette visite semble modifier le regard de beaucoup sur « cette ferme qui n’est pas le modèle français de demain, juste un exemple », comme le souligne son gérant. Les commentaires (778 !)  sont en très grande majorité positifs. « J’avais une sale image de cette ferme qui est à côté de chez moi. Maintenant que j’ai vu la vidéo, mon opinion a changé de tout au tout ». Ou « Comme beaucoup , je pensais que c’était une usine à lait, on découvre juste une version XXXXXXL d’une ferme normale » Tout de même quelques bémols : « les vaches ont l’air bien mais verront-elles un jour un bout de pré ? »

« On sent une ambiance tranquille, des vaches bien pénardes », commente de son côté Etienne Fourmont qui gère un troupeau de 85 vaches dans la Sarthe.

A lire aussi La gestion des hommes est au coeur de notre fonctionnement

                     Imbroglio politico juridique à la ferme des 1000 vaches

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Portail réussir
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière