Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Je multiplie mes deux maïs populations avec d’autres fermes »

Pierre-Olivier Rajot, dans la Loire, à 500 m d’altitude, en maïs irrigué.

Pierre-Olivier Rajot, éleveur dans la Loire
© DR

C'est la 4e année que je cultive des populations. J’ai commencé avec la population Aguartzan sur une parcelle isolée à plus de 300 mètres des hybrides. Il y a deux ans, j'ai commencé à cultiver une population Poromb. Le Poromb a, comme l’Aguartzan, des grains jaunes cornés dentés, mais plus tardif que l’Aguartzan. Cette diversification permet de répartir les risques.  

Nous réalisons la multiplication collectivement à 5 fermes, sur deux parcelles isolées, à tour de rôle entre les fermes. Cela permet chaque année de trouver des parcelles isolées, même dans une région où le maïs est très cultivé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Canicule : Les vaches n’apprécient pas le stress thermique
La chaleur n’est pas bonne pour les vaches, surtout les hautes productrices. Au-delà de la baisse de l’ingestion et de la…
Vignette
Quels équilibres sur les marchés mondiaux du lait à horizon 2030 ?
L'Union européenne, deuxième zone productrice de lait et exportatrice, devrait progresser plus lentement en collecte à l'avenir…
Vignette
La brumisation, un petit confort supplémentaire
Couplée à une ventilation efficace, la brumisation peut réduire la température de quelques degrés. Mais, l’effet réel des…
Vignette
« Le passage au bio a sauvé mon exploitation robotisée »
Nicolas Roybin a mené sa conversion au bio de main de maître, tout en maintenant la productivité du troupeau et en atteignant son…
Vignette
Les négociations sur les contrats laitiers aboutiront-elles d'ici juillet ?
L'intégration d'un indicateur coût de production dans les formules de prix des contrats pose des difficultés.
Vignette
La France, pas une terre de lait ?

«On est face à un paradoxe français. Nos produits laitiers ne sont pas portés par…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière