Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Charlène Julien, éleveuse dans le Calvados
« J’ajoute du kéfir au lait distribué aux veaux »

"Depuis quelques mois, nous avons modifié nos pratiques d’abreuvement des veaux. Nous leur distribuons désormais du lait kéfir. Comme le lait yoghurt, il s’agit d’un lait fermenté, mais il s’avère plus riche en probiotiques (lactobacilles, levures). L’idée est d’ensemencer la flore intestinale pour améliorer l’immunité des veaux. Pour constituer la « base » de départ, j’ai récupéré un peu de lait kéfir chez un voisin qui en utilisait déjà. Mais on peut aussi s’approvisionner dans certains magasins bio qui en vendent sous forme de grains à mélanger au lait.

Concrètement, après chaque traite, j’ajoute 10 à 40 litres de lait (selon la quantité nécessaire aux veaux) au fond de cuve préalablement fermenté. Le mélange se fait dans une grande poubelle. J’utilise du lait riche en cellules, et surtout pas celui issu de vaches traitées aux antibiotiques. Il faut s’y prendre à l’avance pour que le mélange fermente (24 h). Je garde toujours une dizaine de litres pour relancer la fermentation pour le lendemain. Le plus difficile, c’est de gérer la température. S’il fait trop chaud, le mélange caille très vite, et au contraire quand il fait froid, il a du mal à prendre. L’idéal serait d’avoir une pièce ou une armoire avec une température stable.

Après une semaine de colostrum, les veaux reçoivent un mélange composé pour moitié de lait kéfir et pour moitié de lait classique. Je ne distribue pas plus d’un litre à 1,5 litre aux plus jeunes car le mélange assez épais a tendance à boucher les tétines. Pour les veaux plus âgés, je peux plus facilement monter les quantités de lait kéfir. La distribution s’effectue deux fois par jour, à température ambiante après homogénisation au fouet. Le mélange est appétent, seuls deux veaux ont un peu rechigné à boire.

Nous n’avons pas vérifié les croissances mais les veaux poussent bien et ils ont un beau poil. Par rapport à l’an dernier sur la même période, nous avons eu beaucoup moins de problèmes de cryptosporidiose. Je ne sais pas si c’est lié au kéfir car nous avons modifié d’autres pratiques. Chaque veau dispose désormais d’un seau tétine individuel et les caillebottis des cases individuelles sont en plastique (et plus en bois), donc plus faciles à désinfecter."

Un mélange riche en probiotiques

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
pâturage en Irlande
L'Irlande veut préserver une image "verte"
L'Irlande pourrait encore augmenter sa collecte laitière et dépasser le cap de 10 millions de tonnes en 2025. Toutefois, la…
 © SAS De nous à vous
En direct des éleveurs cherchent des producteurs

Cette marque appartenant à 10 exploitations laitières et à un pool de consommateurs, cherche du lait…

Vignette
"Nous soignons davantage les vaches taries"

Jérémy Lonchampt, en Gaec, dans le Doubs :

"Nos 100 vaches montbéliardes n’…

Vignette
Les bienfaits d’une haie bien faite !
Parasol-brumisateur naturel pour les vaches, frein à l’érosion… Les haies rendent de multiples services, à contrebalancer avec la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière