Aller au contenu principal

France OP Lait saisit le médiateur des relations contractuelles

L'association France OP Lait, qui représente plusieurs organisations de producteurs de lait, a saisit le médiateur des relations contractuelles face aux comportements abusifs de nombreux industriels laitiers qui n'ont pas respecté l'accord ou le contrat qu'ils ont avec leur partenaire OP.

logo de France OP Lait
© FOPLait

L'association France OP lait qui défend les intérêts de plusieurs OP (FranceMilkBoard, OP Lactalis adhérentes à Unell, OPLGO, Biolait, OP adhérentes à Sunlait, OP Mont blanc, APLBC... soit une vingtaine d'OP pour près de 3 milliards de litres), a saisit le médiateur des relations contractuelles, ouvrant ainsi "la voie à des actions individuelles de la part d'organisations de producteurs", indique Loïc Adam, vice-président de FOPL.

Des réductions de prix unilatérales sont dénoncées

France OP lait estime que "prétextant de la crise du Covid-19, de nombreux industriels n’ont pas respecté les accords ou les contrats avec les OP en imposant unilatéralement et brutalement des réductions de prix. Certains en profitent également pour reporter aux calendes grecques la mise en conformité de leurs relations commerciales avec les OP conformément aux exigences de la loi Egalim".

Cette saisine permet "de relayer auprès de la médiation l’ensemble des déséquilibres, abus et non-respects de la loi auxquels se livrent certains industriels, au mépris du respect des OP, et bien évidemment au détriment de la rémunération des producteurs".

Gilles  Pousse, administrateur de FOPL ajoute attendre "des réponses fortes, et à la hauteur des enjeux pour les OP en difficulté avec leurs acheteurs. En parallèle, il est urgent que l’Etat déploie des contrôles sur la contractualisation et que les manquements soient sanctionnés".

Lire aussi l'article : France OP Lait réagit au dispositif de réduction de volume demandé par le Cniel

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Ferme des 1000 vaches: les porteurs du projet déboutés par le Conseil d'Etat
Dans une décision rendue le 23 septembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi de la société exploitant la ferme des 1000 vaches…
Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
Dans la Loire, le Gaec des Gauds a réussi sa conversion bio, sans baisse de productivité laitière, mais avec une profonde…
La collecte des cinq principaux bassins exportateurs a été moins dynamique en juillet, comparée au printemps.
Des marchés laitiers fermes en lait conventionnel
À la mi-septembre, les cotations des produits laitiers se redressent.
Le robot d'alimentation sur roues alimenté par une cuisine revient, pour un troupeau de 300 VL, plus cher qu'une remorque mélangeuse ou qu'une désileuse automotrice, selon l'étude.
Combien coûte un robot d’alimentation aux 1000 litres de lait ?
L’enquête sur l’automatisation de l’alimentation en élevage bovin, publiée en 2020 par l’Idele et les chambres d’agriculture des…
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière