Aller au contenu principal

En cas de fortes chaleurs, faites-vous pâturer vos vaches uniquement la nuit ?

Dès que les températures grimpent, les vaches se retrouvent très rapidement en situation de stress thermique. Pour éviter cet écueil, certains éleveurs les font pâturer uniquement la nuit ou leur laissent le choix.

 

Patrice Faucher - En Gaec dans le Puy-de-Dôme

Oui

 

 
Patrice Faucher, en Gaec dans le Puy-de-Dôme © P. Faucher
Nous pratiquons le pâturage nocturne depuis une dizaine d’années. C’est mieux pour le confort des vaches (85 montbéliardes à 9 600 l). Le soir, même s’il a fait très chaud dans la journée, qu’il reste de l’herbe ou non, les vaches apprécient de sortir. Elles pâturent de fin mars jusqu’à mi-octobre. En saison de pâturage, l’herbe représente 30 à 40 % de leur ration de base. Cette année, avec la sécheresse, ce sera moins de 30 %. En règle générale, de mi-juin à fin août, nous rentrons les vaches vers midi. Elles restent dans le bâtiment jusqu’à la traite du soir et ressortent vers 19h30. Elles ont toute la nuit pour pâturer. Nous les rentrons le lendemain matin vers 6h pour les traire. Puis elles ont la possibilité de ressortir jusqu’à midi, sauf quand il fait trop chaud. Elles ont au moins une demi-ration à l’auge. À partir du 15 septembre, comme les températures rechutent, nous faisons l’inverse. Les vaches ne sortent que le jour.

 

Christophe Vermet - éleveur en Ille-et-Vilaine

Non, mais...

 

 
Christophe Vermet, éleveur en Ille-et-Vilaine © F. Mechekour
Nos 85 prim’Holstein tournent de jour et de nuit sur des paddocks de 60 à 65 ares. Elles sont libres mais en période de fortes chaleurs, comme cette année, elles ne sortaient que le soir pour prendre le frais. Le matin, je les bloque. Je ne leur distribue qu’un tiers de la ration à l’auge. Puis une demi-heure à une heure plus tard, je débloque un lot d’une cinquantaine de vaches qui sont à moins de 8h de traite au robot. Je les pousse vers un paddock de jour pour avoir une pression de pâturage assez importante. Elles peuvent revenir quand elles veulent. Dès qu’il a commencé à faire chaud, je les ai sorties plus tôt, vers 8h.

 

En année normale, elles pâturent entre 1 tonne et 1,5 tonne de matière sèche d’herbe par an. En 2021, elles ont pâturé de début mars à octobre en moyenne 5,5 à 6 kg MS d’herbe par jour, même en été. Cette année, il y a eu plus d’herbe au printemps. Les vaches ont pâturé jusqu’à 11 kg MS d’herbe par jour en mai. Début juillet, elles n’ont pâturé que 1,5 kg MS d’herbe par jour. Et après le 10 juillet, tout était grillé. J’ai arrêté de faire deux lots.

Yannick Allard - En Gaec en Loire-Atlantique

Non

 

 
Yannick Allard, en Gaec en Loire-Atlantique © F. Mechekour
Du 1er mars à fin novembre, les vaches (125 croisées à 6 900 litres, élevage bio) sortent jour et nuit pour limiter le temps de présence dans les logettes. L’herbe pâturée représente 50 à 55 % de leur ration annuelle. En journée, elles sortent à partir de 9h. Elles commencent à revenir vers 14h. S’il en reste à 15h, nous les rentrons pour les obliger à consommer ce qui a été distribué à l’auge. Les vaches sortent d’elles-mêmes, même quand il fait très chaud. Pour les motiver, nous choisissons les parcelles de jour (55 ha de prairies divisés en 22 paddocks) en fonction de la météo. Quand il fait très chaud, nous prenons celles qui sont les moins exposées au soleil. Grâce aux haies et à un bois, ces parcelles bénéficient de zones très ombragées et plus fraîches. Les vaches changent de parcelle tous les jours. Elles ont de l’eau à disposition. Comme en 2003, grâce au choix des parcelles, nous n’avons pas observé de chute de production pendant la canicule. Mais le TP a baissé d’un point.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
Chaque exploitation agricole (sauf bio et HVE niveau 3) devra pouvoir justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires par intervalle de cinq ans.
Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle réglementation phyto
Le conseil stratégique phytosanitaire est une nouveauté obligatoire introduite dans la foulée de la séparation de la vente et du…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière