Aller au contenu principal

Dans le Grand Ouest: La coopérativeTerrena poursuit le développement de ses filières différenciées

En 2019 le résultat net de la coopérative s'améliore. Elle enregistre une croissance de 20% de sa marque La nouvelle Agriculture et de 14% pour les filières bio.

Olivier Chaillou, président de Terrena (à gauche) et Alain Le Floch, directeur. Après la consultation auprès des adhérents et salariés, la coopérative veut développer son projet Terrena 2030 basé notamment sur l’économie. territoriale.
© V.Bargain

En 2019, la coopérative Terrena a dégagé un résultat net de 5,2 millions d'euros  qui a permis un retour financier aux adhérents de 11,5 millions d'euros.  Le premier semestre 2020 a été marqué par les aléas climatiques qui ont entrainé une baisse des récoltes de 30 % et par la crise sanitaire. « La polyvalence de Terrena est un atout, a souligné Olivier Chaillou, président de Terrena à l'occasion de l'assemblée générale. Les résultats s’améliorent et les filières différenciées se développent et représentent 27 % du chiffre d’affaires., avec + 20% de croissance pour la marque Nouvelle Agriculture et + 14% pour les filières bio.»

Du lait non OGM pour le marché allemand

En lait, les 640 élevages ont généré 528 M€ de chiffre d'affaires. La filière de lait non OGM lancée fin 2019 pour la fabrication de brie pour le marché allemand regroupe 44 producteurs des Mauges dans le Maine-et-Loire et de la région de Châteaubriant en Loire-Atlantique, engagés pour 30 millions de litres. Le cahier des charges implique une alimentation non OGM avec certification V-LOG (référentiel allemand), 120 jours par an de pâturage à 6 heures par jour (en moyenne 150 j/an), l’achat des aliments auprès de Terrena et un audit sur le bien-être animal. La prime est de 15 €/1 000 l. Pour faciliter l’alimentation non OGM et l’autonomie protéique, la mise en culture d’oléoprotéagineux se développe, avec 1 700 ha de lin, 1 500 ha de lupin, 3 500 ha de féverole et 10 000 ha de luzerne. Un projet Parcours Ferme Bas Carbone a aussi été engagé et mis en place sur 9 exploitations.

Chiffres clés 2019

° 21 500 agriculteurs adhérents

° 13 500 salariés

° 4, 8 milliards € de chiffre d'affaires

° EBITDA Groupe 105 millions €

Olivier Chaillou, président de Terrena (à gauche) et Alain Le Floch, directeur. Après la consultation auprès des adhérents et salariés, la coopérative veut développer son projet Terrena 2030 basé notamment sur l’économie. territoriale.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière