Aller au contenu principal

Covid-19 : Les prix des ingrédients laitiers néozélandais ont mieux résisté

En Nouvelle-Zélande, la filière laitière a été moins touchée par la crise du Covid-19 que celle d’autres pays. La crise est arrivée au moment du creux saisonnier de la production.

La production de la Nouvelle-Zélande, comparable à celle de l’Ouest de la France, plafonne depuis 2015 après avoir progressé pendant deux décennies. Elle a été stoppée dans son élan par de nouvelles contraintes environnementales.
© D.R.

Fonterra« En Nouvelle-Zélande, la situation sanitaire a été plutôt mieux maîtrisée. La crise du covid-19 est aussi arrivée au moment du creux saisonnier de la production, a expliqué Mélanie Richard du Cniel lors d’une conférence sur les marchés laitiers mondiaux organisée par l’institut de l’élevage début juillet. Si les cours des ingrédients laitiers néozélandais ont reculé, ils ont mieux résisté que ceux des Etats-Unis et de l’ Europe. » La Nouvelle-Zélande a réussi (et continue à réussir) à maintenir ses envois vers la Chine qui concentre près de 40% de son export en valeur. En revanche, les exportations ont diminué vers les autres destinations principalement asiatiques.

Un prix prévisionnel avec une amplitude inédite pour la nouvelle campagne

Début 2020, sur la fin de campagne 2019/2020, les exportations se sont tout de même ralenties : -8% sur la poudre grasse sur les 5 premiers mois 2020, -5% sur les fromages  et -22% sur le beurre ; la poudre de lait écrémée est restée stable. La collecte est en baisse de 1% sur les 5 premiers mois de 2020, en lien avec la sécheresse qui a touché l’ïle du Nord.

Sur la campagne de juin 2019 à mai 2020, la collecte est donc en  léger recul (-0,4%) avec un cheptel en diminution. « Le prix du lait a été incitatif, tiré par la bonne demande internationale en ingrédients :  il a progressé de + 18% en dollars néozélandais par rapport à la campagne 2018/2019», a-t-elle souligné. Les exportations ont progressé de 12% en 2019 par rapport à 2018 . La progression est très nette pour la poudre grasse. Elle est également marquée pour la crème et la poudre de lait infantile, deux secteurs où il y a eu pas mal d’investissements réalisés ces dernières années.

Sur la nouvelle campagne qui a démarré en juin, "le prix prévisionnel est en baisse, entre 217 et 278 €/1000 l soit une baisse entre 4% et 25% par rapport à 2019/2020, une amplitude inédite liée  aux incertitudes.". 

A lire aussi: Nouvelle-Zélande : Fonterra annonce un prix du lait en baisse pour sa prochaine campagne

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
De meilleures carrières avec des vêlages précoces
La ferme expérimentale des Trinottières publie une synthèse de ses vingt années d’essais sur l’élevage des génisses. Le parcours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière