Aller au contenu principal
Font Size

[Covid-19] Les organismes d’élevage lancent un appel au maintien de la vigilance

A l’heure du processus de déconfinement et de la reprise de toutes les activités, les coopératives d’insémination et les entreprises de conseil en élevage appellent les éleveurs « au devoir de vigilance » pour maintenir les services dans les élevages.

© Optival

« Pour que les conseillers, techniciens, inséminateurs, contrôleurs, peseurs ou pointeurs puissent intervenir dans les élevages en toute sécurité, éleveurs comme techniciens doivent respecter les mesures barrières mises en place depuis le début de l’épidémie qui, même si elles sont contraignantes, ont fait la preuve de leur efficacité », expliquent Allice et France conseil élevage dans un communiqué de presse du 5 juin.

Les deux organismes mettent en garde contre les conséquences d’une baisse de vigilance dans les élevages. « En l’état actuel, rappelons que l’épidémie n’est pas terminée, et qu’un cas détecté entraîne systématiquement un isolement de 15 jours, pour tout l’entourage professionnel et familial lorsque les mesures barrières n’ont pas été respectées. Ce qui signifie un arrêt, partiel voire total, de l’activité d’une équipe. » 

Préserver la santé des salariés et des éleveurs

« La distanciation physique, le lavage des mains très régulièrement ou l’usage de gel hydroalcoolique, le port du masque par tous dès lors que les distances ne peuvent être respectées, restent de mise », soulignent Allice et France conseil élevage. « Ces mesures ont permis notamment de maintenir sur presque tout le territoire le service de l’insémination. Elles permettent aujourd’hui de reprendre toutes les interventions en élevage comme le contrôle des performances et le conseil en élevage, tout en préservant la santé des salariés et des éleveurs qui demeurent un enjeu majeur. »

Les deux organismes rappellent qu’un décret du 31 mai 2020 stipule que les gestes barrières et la distanciation physique « doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance » et que « les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties ».  

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Dominique et Adrien Durécu « Nous valorisons beaucoup mieux nos prairies avec des petites parcelles. Les vaches pâturent plus et mieux. Et le résultat est payant ! » © E. Bignon
« Les vaches pâturent plus et mieux grâce au pâturage tournant dynamique »

La ferme de Dominique Durécu et de son fils Adrien, qui va s’installer au 1er juillet, possède un vrai…

stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière