Aller au contenu principal

Contrats cadre laitiers : France OP lait lance le compte à rebours

Le médiateur des relations commerciales agricoles a fixé au 1er décembre prochain l’échéance de la conclusion des accords-cadres prévus par la loi Egalim pour la construction du prix par l’amont.

logo de France OP Lait
© FOPLait

"A quelques jours de l’échéance du 1er décembre, de nombreuses OP (organisations de producteurs) se heurtent encore aux réticences de leurs acheteurs qui tablent sur l’épuisement des OP pour imposer leurs conditions", dénonce France OP Lait, l'association qui représente plusieurs organisations de producteurs de lait.

Saisi par France OP Lait au printemps dernier, le médiateur des relations commerciales agricoles a fixé l’échéance de la conclusion des accords-cadres prévus par la loi Egalim pour la construction du prix par l’amont au 1er décembre prochain. « A défaut, le médiateur a indiqué qu’il recommanderait aux ministères concernés la mise en place de sanctions », prévient l’association. 

Les négociations doivent aboutir à la "construction du prix en marche avant, avec des éléments de transparence sur l’ensemble des volumes et sur les débouchés des industriels", rappelle France OP Lait. "Les OP ne céderont pas aux sirènes de l’accord à tout prix." 

Aujourd'hui, des formules de prix du lait intègrent un indicateur coût de production/prix de revient, mais ce dernier n’est pas à la hauteur de l’indicateur publié par le Cniel (ni celui d’avant, et encore moins celui réactualisé, à la hausse), et il ne s’applique que sur un pourcentage de l’indicateur PGC France. D’autre part, le problème est le reste de la formule de prix, qui ne reflète pas les valorisations des industriels.

Lire aussi : Assises de France OP Lait : Des OP laitières bien décidées à avancer

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière