Aller au contenu principal

Confort thermique : « Il ne faut pas négliger le rayonnement solaire dans les bâtiments d'élevage »

Maintenir le confort thermique des troupeaux laitiers en bâtiment pendant les fortes chaleurs devient une priorité. La température n’est pas la seule variable climatique qui entre en jeu dans le confort thermique. Le rayonnement solaire l’influence aussi fortement.

Confort thermique : « Il ne faut pas négliger le rayonnement dans les bâtiments d'élevage »

« Pour réduire le stress thermique, les éleveurs ont tendance à penser d’abord à la ventilation, souligne Bertrand Fagoo de l’Institut de l’élevage. Si la vitesse de l’air améliore effectivement le confort thermique, le rayonnement du soleil mérite d’être pris en compte, au  même titre que la ventilation. »  Quand il fait chaud, les vaches fuient le rayonnement. Dans  une prairie en été, elles cherchent l’ombre. En bâtiment, elles délaissent les forts contrastes lumineux  et les zones chaudes à côté des murs ou bardages ou sous des plaques éclairantes  en toiture. Ce constat se vérifie même dans des élevages dotés d’une ventilation  mécanique performante. Les  vaches s’agglutinent dans les zones les plus sombres de la stabulation plutôt que  dans les plus rayonnantes, même si celles-ci bénéficient de vitesses d’air bien plus importantes.

Lutter contre le rayonnement direct et indirect

« Il faut prendre garde à la fois au rayonnement direct (via une porte ou une façade ouverte en plein soleil sans protection), mais aussi au rayonnement indirect à travers les matériaux de toiture  ou de bardage (parpaings, tôles perforées…) », prévient  Bertrand Fagoo. Même si le soleil ne « tape » pas direc tement sur les aires de vie, les murs emmagasinent de la chaleur et la restituent, ce qui retarde le refroidissement  nocturne du bâtiment. Ce rayonnement indirect peut encore être accentué par un environnement très bétonné  autour du bâtiment.

Tous les  bâtiments ne rayonnent pas de la même façon. L’impact potentiel du  rayonnement via la toiture est plus important dans un  bâtiment de faible volume comparativement à un bâtiment haut. Le choix des matériaux importe aussi, notamment en toiture.

L’implantation du bâtiment intervient également. Les façades les plus exposées au rayonnement sont le sud-est, le sud et le sud-ouest, et l’ouest. « La situation la plus délicate concerne les stabulations avec un long pan exposé à l’ouest, car c’est compliqué de gérer le rayonnement lorsque le soleil décline. »

Au sein d’une même stabulation, il y a aussi une hétérogénéité de rayonnement. En moyenne, le rayonnement peut augmenter la température au thermomètre à globe noir autour de 2 °C, ce qui peut paraître peu mais qui s’avère  très impactant au-delà de 22°C. « Et localement, l’impact peut s’accentuer : 10 à 15 °C supplémentaires en cas de rayonnement direct et jusqu’à 4 °C sous les plaques éclairantes en toiture exposées au soleil. »

 

À retenir

Le rayonnement du soleil peut être direct, par exemple dans les prairies sans abri, via une ouverture en bâtiment (portes ouvertes en plein soleil, façade ouverte sans protection), ou indirect à travers les matériaux de toiture ou de bardage.

Mesurer la chaleur rayonnante

Pour approcher la température ressentie par les vaches, il faut recourir au thermomètre à globe noir permettant de mesurer la température de rayonnement. La boule noire absorbe la chaleur et ajuste la température ambiante en prenant en compte le rayonnement direct et indirect. Un écart élevé entre la température ambiante et celle du thermomètre à globe noir révèle un rayonnement important du bâtiment.

En savoir plus

Un deuxième programme de travail triennal financé par France Terre de Lait/Cniel est en cours de finalisation pour aider les élevages laitiers à adapter leurs bâtiments et limiter l’impact des fortes chaleurs sur leurs animaux. Différentes brochures et vidéos sont consultables en ligne.

 

 

 

 

Les plus lus

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Elevage laitier bio
Comment évolue le prix du lait bio ?

Alors que l'écart entre le prix du lait bio et le prix du lait conventionnel n'était plus que de 40 euros les 1000 litres…

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec Les chênes clairs, en Haute-Savoie : « Ce n'est pas que l'essai du jeune ; c'est l'essai de tous les associés, autour d'un projet ...
Installation en Gaec : « Nous avons réalisé un suivi en relations humaines lors de notre année d'essai »

Aurélie Hudry, une des associés du Gaec les chênes clairs, en Haute-Savoie, a réalisé deux essais avant de s’installer. Le…

Victoire Guéret, François Guéret et Delphine Guéret, éleveurs en Eure-et-Loir
Transmission : « Nous investissons un million d’euros pour installer nos filles sur notre exploitation laitière »

En Eure-et-Loir, dans la famille Guéret, la transmission de l’élevage laitier familial passe par des choix d’investissement…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière