Aller au contenu principal

Lait bio
Bio et équitable : Biodis met en garde sur les prix et la clarté du message

Myriam Jourdan, présidente de Biodis, évoque un consommateur tiraillé entre son désir de participer au produire mieux et sa recherche d'un prix bas, mais aussi perdu au milieu des labels et allégations.

Myriam Jourdan présidente de Biodis
Myriam Jourdan présidente de Biodis
© I. Sachet

Myriam Jourdan intervenait lors de la table ronde organisée par l'OP lait bio Seine et Loire.

Biodis est un grossiste en distribution de produits biologiques, pour les magasins spécialisés bio indépendants. Il n’est donc pas question ici des Biocoop ou magasins La Vie claire, qui ont leur propre centrale d’achats et plateformes de logistiques.

La clientèle de ces magasins est plus avertie que celle des grandes surfaces classiques. "Les magasins nous remontent des informations. En synthèse, on peut dire que leurs consommateurs sont attentifs à l'origine France, à qui est producteur et propriétaire de la marque, et aux autres attentes sociétales bien connues : bien-être animal, environnement... Il y a une place pour l'équitable, qui trouve des adeptes. Mais, quand on regarde les volumes vendus, force est de constater que même dans ces magasins, beaucoup de consommateurs arbitrent sur les prix bas."

Une question de confiance

Myriam Jourdan remarque aussi que pour qu'un produit fonctionne, il faut que son message vis-à-vis du consommateur soit clair. "Il existe trop de labels, il y a trop d'informations sur les étiquettes. En équitable, il y a dix labels différents. Il y a eu des polémiques sur certains, comme Max Havelaar. Cela ne permet pas au consommateur d'aller en toute confiance dépenser plus pour ces produits. Si un produit est plus cher, il faut que ce soit clair pour lui qu'il y a un vrai plus."

Et pour être clair et donc gagner la confiance du consommateur, mieux vaut éviter de trop segmenter. "Pour le consommateur, bio ça veut dire équitable. Sa confiance risque d'être entamée s'il découvre qu'il y a du bio équitable et du bio non équitable."  

Les plus lus

vaches allongées confortablement dans leur logette
« Nos vaches sont désormais à l'aise dans leurs logettes »
L'EARL Mazars, dans l'Aveyron, a totalement renouvelé les logettes de ses vaches laitières en 2022, avec pour objectif d'…
éleveur posant devant des vaches prim'Holstein
Installation en élevage laitier : « Je n’aurais jamais pensé m’installer »
En système ultra-intensif dans le sud de la Manche, Jean-Michel Pichon a décidé de s’installer, en avril 2020, au hasard d'une…
Trois éleveurs laitiers
Installation en élevage laitier : « J’ai complètement remanié le système de mon père »
Dans la Loire, Claude Detour s’est installé sur l’exploitation de son père à son départ en retraite. En s’associant sans s’…
Léopoldine Desprez et Lucie Clouard. « Avec 1,5 UTH salarié sur l’exploitation, nous nous offrons du confort dans notre travail. »
Installation en élevage laitier : « Nous nous sommes installées par conviction »
Léopoldine Desprez et Lucie Clouard ont repris l’exploitation laitière familiale de cette dernière en Normandie. La ferme se…
Récolte du maïs épi : les quatre erreurs à éviter
L’ensilage de maïs épi est une excellente source d’énergie pour les vaches laitières. La récolte du maïs épi et sa conservation…
Alexandrine Bastien et sa vache tarine Jolie.
Installation en élevage laitier : « Installée hors cadre familial en Gaec, je travaille à mi-temps »
L’élevage laitier a été un nouveau souffle pour Alexandrine Bastien. Après un parcours du combattant, elle est désormais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière