Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Hors frontières
Aux États-Unis, des conditions moins stimulantes pour la production laitière

La marge sur coût alimentaire en 2018 a été une des plus basses depuis 2013 aux États-Unis.

Alors qu'en 2016 et 2017, la production laitière progressait de façon dynamique (+1,4 %), tirée par une bonne marge sur coût alimentaire (en moyenne 220 USD/t), elle a ralenti en 2018. La hausse s'est limitée à +0,9 % soit +920 000 tonnes de lait par rapport à 2017. " En 2016 et 2017, le cheptel et le rendement laitier des vaches augmentaient. En 2018, le cheptel a diminué. C'est la hausse de la productivité des vaches qui a permis la faible hausse de la production ", commente Jean-Marc Chaumet, économiste à l'Institut de l'élevage. En janvier 2019, la collecte progressait encore de 0,9 % par rapport à janvier 2018. " Mais les abattages de vaches laitières étaient encore en hausse (+ 3 %). Cette hausse n'est due qu'à une hausse du rendement laitier. "

Il faut dire que la marge sur coût alimentaire est peu stimulante. La moyenne 2018 (166 USD/t) est l'une des plus basses depuis 2013. Entre mars et juillet 2018, elle est descendue à 150 USD/t. " Le prix du lait 2018 est le plus bas que le pays ait connu depuis 2009. Et le coût alimentaire a augmenté par rapport à 2016-2017 ", précise Jean-Marc Chaumet.

La consommation intérieure ne tire plus autant

" Les opérateurs disent qu'il y a trop de lait. " Le prix du lait est affecté par les excédents, surtout en protéine laitière. Le stock de poudre de lait écrémé a baissé à 125 000 tonnes en janvier (145 000 t en janvier 2018) mais reste important. Le stock de fromages continue de progresser depuis 2015. Il atteint 611 000 tonnes en janvier (580 000 t en janvier 2018). Après une consommation intérieure en croissance en 2015 et 2016, stable en 2017, celle de 2018 semble peu dynamique. Les exportations ont progressé, surtout pour la matière grasse, de 18 % pour les poudres de lait écrémé, et seulement de 2 % pour les fromages. Les relations avec la Chine ont plombé les exportations d'un certain type de lactosérum sur le 4e trimestre. Pour 2019, l'état des relations internationales sera déterminant pour la dynamique des exportations américaines et l'équilibre de leurs marchés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Le prix du lait d'avril-mai de Lactalis insatisfaisant
Lactalis a annoncé un prix du lait de base de 341 €/1000 l en 41-33 en moyenne nationale, pour les mois d'avril et mai 2019. L'…
Vignette
" Nous optimisons le pâturage avec du topping "
Partisans du pâturage tournant dynamique, Pascal et Kévin Brodu pratiquent depuis deux ans le « topping », une fauche avant…
Vignette
Prix du lait en mars 2019 : 334 €/1000 litres de moyenne en Europe
Le prix du lait de mars 2019 affiche une relative stabilité dans l'Union européenne par rapport aux douze derniers mois.
Vignette
Bâtiment d'élevage : Des plaquettes de bois pour assainir l’aire paillée
Dans l'Aveyron, le Gaec des Piades utilise en sous-couche du bois déchiqueté. Il a un effet drainant, permet de réduire fortement…
Vignette
Avec Franck Gaudin, nutritionniste: comment on booste la production laitière aux USA
Nutritionniste aux États-Unis, Franck Gaudin a fait part de ses préconisations pour gérer des systèmes à haut niveau de…
Vignette
Tous les débouchés du veau nourrisson sont en difficulté
Veau de boucherie, jeunes bovins, exportations vers l’Espagne : les marchés du veau nourrisson sont tous malmenés en même temps.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière