Aller au contenu principal

Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive

Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont manifesté et interpellé des élus. Les rencontres avec Damien Lacombe, président de Sodiaal, laissent les manifestants sur leur faim. 

manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les explications des administrateurs Sodiaal ne rassurent pas du tout les sociétaires sur la santé financière de Sodiaal et sur sa politique de prix du lait..
© FDSEA Mayenne

« Lors de la rencontre avec Damien Lacombe, celui-ci est surtout revenu sur le passé et les difficultés de la coopérative : inflation, négociations difficiles avec la distribution..., indique Marie-Andrée Luherne, sociétaire dans le Morbihan et membre du bureau de la FNPL. Mais ces difficultés, toute la filière les connaît. Et il n'est pas juste de dire que tout se joue avec le troisième round de négociations tarifaires en cours avec la distribution. »

Les manifestants déplorent également que le président et les administrateurs de la coopérative ne reconnaissent pas le décalage entre le prix du lait pratiqué par Sodiaal et les autres laiteries.

Une annonce à 415 € pour l’année 2022

Pour ce qui est de l'avenir, Damien Lacombe ne laisse entrevoir aucune amélioration. « Il ne nous a pas annoncé le prix du lait d'octobre. Il a indiqué que l’objectif était un atterrissage à 415 €/1000 l pour le prix de base moyen sur l'année 2022. Cela agace beaucoup les sociétaires car c'était l'objectif affiché en début d'année. Or, depuis, il y a eu les fortes inflations sur nos élevages », ajoute Marie-Andrée Luherne.

« Cela fait des années que nous, sociétaires Sodiaal, patientons. On nous dit chaque année, que cela ira mieux les années suivantes, que la rentabilité de Sodiaal va s’améliorer. Aujourd’hui, ça suffit. Il y a eu des restructurations, d'autres fermetures de sites sont annoncées, et le prix du lait n'est pas à la hauteur, développe Yann Manach, sociétaire dans le Finistère et responsable de la section laitière de la FDSEA du Finistère. Nous voulons des réponses aux inquiétudes légitimes des producteurs, mais aussi de toute la filière, car le prix du lait pratiqué par Sodiaal sert de baromètre à Lactalis qui se place toujours juste au-dessus. C’est donc la moitié du lait en France qui n’est pas payé comme il se doit au vu de la conjoncture »

La FDSEA 29 demande une enquête parlementaire

Dès le mois d'août, des sociétaires Sodiaal appuyés par la FDSEA du Finistère ont demandé une enquête parlementaire sur l’état des finances du groupe Sodiaal. « Nous rencontrons des députés pour que notre demande aboutisse », indique Yann Manach.

Dans le Morbihan, « nous avons fait un courrier aux parlementaires pour interroger plus globalement sur l’application de la loi Egalim », ajoute Marie-Andrée Luherne.

Par ailleurs, plus de 200 sociétaires ont saisi le médiateur des relations commerciales agricoles, pour demander des explications et de la transparence sur le calcul du prix du lait. Sodiaal a en effet arrêté d'appliquer sa formule de prix, écrite dans son règlement intérieur, à partir du mois de juillet. Des travaux de réflexion sont en cours pour en bâtir une nouvelle.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le tournesol se montre moins souple qu’un maïs pour une récolte au stade optimal. Ici, le stade apparaît un peu dépassé. Seuls les deux premiers étages foliaires devraient être sénescents.
L’ensilage de tournesol en élevage laitier, un essai qui reste à transformer
La coopérative Agrial a testé l’ensilage de tournesol aux niveaux agronomique et zootechnique. Le premier bilan conclut à une…
Dans le Grand Ouest, 46 % des exploitations étaient en situation critique en 2021 !
Les trésoreries des exploitations laitières du Grand Ouest sont préoccupantes
L’Observatoire de l’endettement et des trésoreries montre une situation 2021 meilleure que 2020 en moyenne pour les éleveurs…
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Le prix du lait en Europe monte encore en septembre
Malgré la baisse des cotations laitières, le prix du lait continue de progresser légèrement dans certaines laiteries. Les prix…
Chaque exploitation agricole (sauf bio et HVE niveau 3) devra pouvoir justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires par intervalle de cinq ans.
Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle réglementation phyto
Le conseil stratégique phytosanitaire est une nouveauté obligatoire introduite dans la foulée de la séparation de la vente et du…
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
Pac : Ne pas louper les MAEC !
Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront…
Danone propose aux éleveurs des volumes de lait supplémentaires à produire, mais peine à augmenter suffisamment le prix.
En Normandie, Danone revalorise le prix du lait
Face à un prix calculé par la formule contractuelle trop bas par rapport à l’inflation des coûts en élevage, Danone a revalorisé…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière