Aller au contenu principal

Malterie/Meunerie/Boulangerie
Reprise de Soufflet par InVivo : croissance attendue pour l'activité Malt, mais des craintes sur la filière Blé Farine Pain

Une restructuration au sein du pôle Bakery (Farine, Boulangerie industrielle, Ingrédients) du groupe Soufflet a été évoquée par Thierry Blandinières lors d'un point presse, le 9 décembre.

© Rita E (Pixabay)

L'acquisition du géant de l'agroalimentaire français, Groupe Soufflet, par InVivo est finalisée. Le directeur du groupe coopératif, Thierry Blandinière, l'a annoncé le 9 décembre dans les locaux de son siège parisien. «Pour nous, c’est un jour historique. Qui aurait imaginé qu’un jour InVivo rachèterait Soufflet? Pour être honnête, même pas moi», a déclaré le patron d'InVivo.

Au terme de cette transaction, qui s'élève à 2,2 milliards d'euros, le groupe InVivo se place comme «l’un des tout premiers leaders européens agricoles avec un chiffre d’affaires de près de 10 milliards d’euros, dont plus de la moitié réalisée en France, et un effectif de plus de 13 000 salariés, dont plus de 10 000 en France. Implanté dans 35 pays, il regroupe plus de 90 sites industriels, dont 63 en France».

Concernant l'activité Malterie, trois partenaires financiers - KKR, BPI France et le Crédit agricole sont entrés au capital de Malterie Soufflet pour un total de 440 millions d’euros. Avec pour objectif de «doubler la taille de l'actif Malterie Soufflet (800 M€, NDLR) dans les cinq ans», a déclaré le directeur général. En ligne de mire, la place de leader mondial et 20% de parts de marché. « InVivo souhaite faire de l’activité “malt” un des piliers fondateurs de son modèle économique ; c’est pourquoi nous avons décidé d’accélérer les investissements pour monter en gamme et accompagner la croissance de nos clients, mondialement. Avec nos partenaires stratégiques KKR, Bpifrance et Groupe Crédit Agricole, qui ont participé à l’augmentation de capital des Malteries Soufflet, InVivo s’est doté de moyens financiers et des compétences pour concrétiser, très rapidement, ce plan de croissance ambitieux. », estime Thierry Blandinières.

En revanche, concernant la filière Blé-Farine-Pain, Thierry Blandinières a déclaré que « le pôle BVP n'était pas assez rentable actuellement », précisant notamment que la meunerie était en surcapacité à l'échelle française. « Nous nous donnons six mois pour réinventer le modèle. Une restructuration est à prévoir » a annoncé le dirigeant.

Le pôle "Bakery" s'articule actuellement autour de trois activités principales (chiffres mis à jour en octobre 2021) :

  • la meunerie avec les Moulins Soufflet : 352 millions € de chiffre d'affaires, 9 moulins en France et en Belgique, 799 446 t de farine produites dont 11% pour le marché de l'export, 3 marques (Baguépi, Parisette, Mélior), 480 salariés.
  • les ingrédients avec AIT Ingredients et Soufflet Biotechnologies : 74 millions € de chiffre d'affaires.
  • la boulangerie industrielle avec Neuhauser : 336 millions € de chiffre d'affaires, 11 sites de production en France et 1 site au Portugal, 1611 salariés.

Notons aussi la présence du groupe Soufflet dans le secteur de la restauration rapide avec la chaine "Pomme de pain" qui réalise 13 millions € de chiffre d'affaires global, pour un total de 114 magasins en France et 41 franchises à l'international, employant 405 salariés.

Lire également : Officiellement propriétaire du Groupe Soufflet, InVivo entre en négociation exclusive avec Avril pour la cession de Soufflet Alimentaire

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Boulangerie : le prix de la baguette de pain bloqué à 0,29 euro pendant quatre mois chez Leclerc
L'annonce du patron de l'enseigne E. Leclerc a déclenché une vague de contestations de la filière Blé-Farine-Pain.
Cargill acquiert la majeure partie de la division chimie industrielle et technologies de performance du Britannique Croda
Cet investissement concernant l'activité industrielle biosourcée va permettre d’élargir l’offre de solutions d’origine naturelle…
Emmanuelle Pabolleta remplace Eugénia Pommaret à la direction générale de l’UIPP

Directrice de la communication et des affaires publiques de l’Union des industries de la protection des plantes (UIPP) depuis…

Baguette/Leclerc : le rayon Boulangerie en Grande Distribution est-il rentable ?
Le blocage du prix de la baguette à 0.29 euro annoncé par Michel Edouard Leclerc relance la question des conditions dans…
La filière française du houblon va bénéficier de 600 000 € d'aide supplémentaires
Après une aide 200 000 € en 2020 pour structurer la filière hexagonale, 600 000 € vont être dédiés au financement d'une dizaine…
Une belle année 2022 pour les aliments à base de protéine végétale ?
Quelques tendances et repères en matière de développement du marché des protéines végétales qui croît régulièrement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne