Aller au contenu principal

Tendance des marchés du lundi 25 février 2019
Oléagineux : repli des cours du colza, dans le sillage des huiles, du canola canadien et du pétrole

© Samuel Cauchois / La Dépêche - Le Petit Meunier

Les prix du colza sur Euronext ont cédé du terrain, le 25 février, pesant par ricochet sur le marché physique hexagonal. Ceci en raison du repli de ceux du canola sur Winnipeg, des huiles (soja sur Chicago, palme sur Kuala Lumpur) et du pétrole sur New-York/Londres.

Du côté de l’huile de palme, la dépréciation de celle de soja sur Chicago a bien entendu pesé sur le marché de Kuala Lumpur. La hausse du ringgit face au dollar pénalise l’attractivité de l’huile de palme malaisienne sur la scène internationale. La baisse de la demande mondiale combinéeau repli moins marqué de la production en Asie du Sud-Est ont également fait pression sur les cours malaisiens.

En canola, des ventes techniques sont une nouvelle fois apparues sur Winnipeg. De plus, les stocks canadiens s’avèrent élevés.

Concernant le pétrole, la raison justifiant la dépréciation des cours sur les marchés à terme anglo-saxons est à chercher du côté d’un tweet de Donald Trump, signalant que les prix mondiaux de l'énergie fossile ne devaient pas trop monter.

En soja, la bonne avancée des discussions entre la Chine et les États-Unis a constitué le principal élément haussier des prix sur Chicago, le 25 février. Donald Trump a déclaré qu’un « deal » pourrait être signé prochainement avec son homologue chinois Xi Jinping, mettant fin à la guerre commerciale entre les deux pays. Autre élément haussier : les chargements états-uniens à l'exportation sont ressortis au-dessus des attentes du marché, à plus de 1,3 Mt en semaine 8, rapporte l'USDA. Néanmoins, les déclarations de Donald Trump au sujet de la signature proche d’un accord avec la Chine ou encore le fait d’allonger la période de trêve commerciale ne sont pour le moment que des promesses, tout comme celle des Chinois d’acquérir 10 Mt de soja états-unien supplémentaire. Pour cette dernière acquisition, aucune date ni période de récolte n’a été précisée. Ensuite, si les États-Unis ont expédiés 7,4 Mt de soja sur la Chine entre septembre 2018 et février 2019, ce chiffre s’élevait à 26,7 Mt l’an dernier sur la même période. En Argentine, la récolte avance bien, et la bourse de Buenos Aires espère une production nationale à 53 Mt. Ainsi, les prix sur Chicago n’ont que modérément progressé.

En tournesol, les cotations sont reconduites.

 

Marchés physiques français du 25 février 2019

Colza Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Rouen Récolte 2018 avr.-juin 354,00 N -2,00
Fob Moselle Récolte 2018 avr.-juin 362,00 N -1,00
Tournesol Spécifications Échéance euro/t   Variation
Rendu Bordeaux Récolte 2018 avr.-juin 322,50 N 0,00
Rendu Saint-Nazaire Récolte 2018 avr.-juin 321,00 N 0,00
Tourteaux de soja Spécifications Échéance euro/t   Variation
Départ Montoir 48% pellets Brésil févr.-avr. 329,00 V 1,00
  48% pellets Brésil 6 de mai 327,00 V 1,00

Clôture du marché à terme de Chicago du 25 février 2019

Matières premières Clôture Chicago
Soja 911,75 cents/bois.
Tourteaux de soja 305,40 $/t
Huile de soja 30,36 cts/livre

Clôture du marché à terme Euronext du 25 février 2019

Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mai 2019 360,00
Août 2019 359,75
Nov. 2019 364,25
Volume 5727
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2019 698,50
Juin 2019 698,50
Sept. 2019 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2019 227,00
Juin 2019 228,00
Sept. 2019 210,00
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 25 février 2019

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Avr. 2019 55,48 $

 

Indices des frets maritimes du 25 février Variation
Baltic Dry Index (BDI) 637 3,00
Baltic Capesize Index (BCI) 520 -25,00
Baltic Panamax Index (BPI) 685 19,00
Baltic Supramax Index (BSI) 721 14,00

Evolution dollar / euro du 25 février 2019

 

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8807 euro
1 euro 1,1355 dollar

Les plus lus

Cinq mesures pour atténuer l’impact des JO sur le transport des céréales sur la Seine

Après plusieurs semaines de concertation, l’ensemble des parties prenantes ont établi un certain nombre de règles pour éviter…

Transport de céréales pendant les JO 2024 : combien de temps sera arrêtée la navigation sur la Seine ?

En plus d’une huitaine de jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques Paris 2024, la circulation des péniches de…

Céréales – Des stocks hexagonaux 2023-2024 toujours plus abondants, selon FranceAgriMer

La consommation de la meunerie de blé tendre a été revue à la baisse entre janvier et février 2024. En maïs,…

Céréales au Maroc - La sécheresse inquiète déjà

Le Maroc constitue un important acheteur de céréales françaises.

Agro Paris Bourse lance la 64e édition de la Bourse de commerce européenne

Les organisateurs attendent plus de 3 500 personnes au Grand Palais de Paris en décembre 2024.

Congrès des grains Nancy-Dijon 2024 : une nouvelle formule appréciée des nombreux participants

La bourse aux grains de Nancy a changé de mois et de formule pour rendre ce rendez-vous professionnel des opérateurs de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne