Aller au contenu principal

Transition agricole
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact

L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant des projets agricoles de circuits courts, de production d'énergies renouvelables ou encore la transformation alimentaire.

© TheDigitalWay-Pixabay

La Fondation Avril et Citizen Capital, le fonds d'investissement à impact (fonds dont l'objet est un retour social et/ou environnemental positif ainsi qu’une performance financière supérieure ou égale à zéro), ont annoncé le 9 février la création du fonds Agri Impact, destiné à « accompagner les projets de diversification d’activité des agriculteurs au service de la transition agricole », explique un communiqué.

Un fonds doté de 30 M€

« Doté de 30 millions d’euros, Agri Impact renforcera les fonds propres de projets générateurs de revenus complémentaires pour les agriculteurs sur trois axes principaux : la transformation alimentaire, les circuits courts et la production d’énergie renouvelable, en particulier la biométhanisation. L’ambition est de soutenir en priorité des projets portés directement par les agriculteurs participant à la transition alimentaire et climatique », précise la Fondation Avril et Citizen Capital.

Le fonds Agri Impact espère lever 50 M€ dans les prochains mois afin d'accomplir ses objectifs. Plusieurs investisseurs sont annoncés : Arterris, Euralis, le Groupe Soufflet, Limagrain, Sofiprotéol (bras financier du groupe Avril), BPI France, l'Ademe, Total, Engie, Covea, et la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne. Le communiqué évoque « des investissements unitaires de 0,3 M€ à 3 M€ en fonds propres et quasi-fonds propres (...) Agri Impact interviendra sur les projets en position d’investisseur minoritaire ». Pour résumer, chaque projet pourrait obtenir un financement compris entre 0,3 M€ et 3 M€.

Antoine Vedrenne, nouvel associé de Citizen Capital qui prend la tête du fonds Agri Impact, a annoncé une ambition de réalisation « 50 opérations sur les cinq prochaines années ».

Les plus lus

Pellets d'aliment composé
Comment les taxes sur les importations de tourteau de tournesol russe vont affecter le marché français

Pour David Saelens, président de la branche nutrition animale de La Coopération agricole, le projet européen de taxation des…

Météo en Russie : faut-il vraiment s’inquiéter des effets du gel sur le blé tendre ?

Les cours du blé tendre ont fortement progressé sur Euronext ces dernières semaines, compte tenu d’une météo jugée adverse en…

Moisson 2024 : à quoi s'attendre pour la récolte française de blé tendre ?

Les pluies ont fortement affecté les cultures de blé tendre en France ces derniers mois, causant l'apparition de diverses…

Moisson française 2024 – Hausse des surfaces prévues en maïs, stabilité en tournesol, conditions de culture contrastées en céréales d’hiver

Le service de Statistique et prospective du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (Agreste) vient de…

« Nous ne voyons pas de raison pour que les prix du blé remontent à nouveau », déclare Philippe Chalmin

Pour Philippe Chalmin, économiste, la place de la Chine sur les marchés mondiaux devrait constituer le principal facteur de…

Logo Nutréa, "Une force pour l'élevage"
Nutrition animale : fermeture d’une usine d’aliments d’Eureden dans le Morbihan

La fermeture de l’usine Nutréa du site morbihannais de Languidic a été annoncée par Eureden pour le premier trimestre 2025. D’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne