Aller au contenu principal
Font Size

Viser l'équilibre entre ravageurs et auxiliaires du colza

Le colza est la culture la plus attaquée par des ravageurs parmi les grandes cultures, ce qui se traduit par un indice de fréquence de traitements (IFT) insecticides élevé. La panoplie de produits insecticides est relativement importante sur colza avec divers modes d'action. Mais les pyréthrinoïdes demeurent la famille de produits ultra dominante. En France et chez nos voisins européens, des populations de plusieurs insectes nuisibles résistent à ces spécialités : pucerons verts, grosses altises, charançons du bourgeon terminal, charançons des siliques, méligèthes.…

Il existe plusieurs autres voies que les insecticides pour réguler les ravageurs. Diverses pratiques agricoles montrent un impact sur les populations de bio-agresseurs comme les dates et modes de semis, les couverts associés, les mélanges variétaux… Quant aux variétés elles-mêmes, des études sont menées pour y déterminer les réactions face aux agressions des insectes avec l’espoir à terme de mener une sélection variétale vers des colzas tolérants aux insectes.

Les auxiliaires, qu’ils soient prédateurs ou parasites, dévoilent de mieux en mieux leurs capacités à réguler les populations de ravageurs. Ils sont de plus en plus pris en compte dans les stratégies de lutte, y compris dans les tests sur les insecticides dont certains se révèlent respectueux de nombre de ces insectes utiles tout en étant efficaces contre les ravageurs cibles.

Pour en savoir plus

Voir Réussir Grandes Cultures de février 2015. RGC n°288 p. 24 à 34.

Au sommaire :

p.26 - Le match insecticides contre ravageurs est indécis.

p. 28 - Les insecticides entre diversité de solutions et changements d'usage.

p. 29 - Des moyens de réduire la pression des bio-agresseurs.

p. 31 - Prémices de recherche sur des variétés tolérantes aux insectes.

p. 32 - A chaque ravageur son ennemi naturel.

p. 34 - Hubert Compère entretient une faune entomologique variée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte dans le nord de l'Eure-et-Loir. Le rendement national moyen de blé tendre est estimé à 6,83 t/ha par le cabinet Agritel, en baisse de près de 8 % par rapport à la moyenne olympique. © G. Omnès
Moisson 2020 : une récolte de blé française sous les 30 millions de tonnes
Les spécialistes du marché des céréales continuent de réviser leurs chiffres de récolte de blé tendre à la baisse. La production…
La collecte chute de 20 % en blé tendre et en orge d'hiver par rapport à la moyenne décennale à la coopérative Ile-de-France Sud. © Gutner archives
Moisson 2020 : le grand écart du rendement en Ile-de-France comme ailleurs
La récolte des orges d’hiver, colza et blé tendre a rendu son verdict en Ile-de-France : des résultats très hétérogènes avec…
Pour la CGB, la propagation du virus de la jaunisse ampute la production française de sucre de 600 000 à 800 000 tonnes. © CGB
Crise de la betterave: les élus régionaux montent au créneau
L’impact de l’épidémie de jaunisse sur betterave s’amplifie devant l’absence de solution technique autorisée. Les Régions…
Nouveau silo de Biocer dans l'Eure. Avec une collecte qui double tous les cinq ans, les organismes économiques doivent adapter leur infrastructure de stockage et de tri. © Biocer
Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Moisson de blé en Eure-et-Loir
Moisson 2020 : des rendements dans le rouge pour une année noire en grandes cultures
Très mauvaise donne cette année pour les grandes cultures en France, avec une baisse généralisée des productions. Les céréales d’…
Aymeric et Margot Ferté, Gilles Lancelin, Romaric Paucellier : trois expériences du bio en grandes cultures. © DR/C. Baudart
Bio en grandes cultures : la nouvelle génération de convertis bouge les lignes
Une exploitation de grandes cultures qui passe en bio ? C’est désormais banal. Partout, des conversions s’engagent, souvent par…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures