Aller au contenu principal

Terres agricoles : hausse de l’indice des fermages 2021

Le nouvel indice du fermage vient de paraître au Journal officiel. Fixé à 106,48, il connaît ainsi sa troisième hausse en trois ans. Cet indice détermine le calcul des fermages de terres agricoles pour les échéances de septembre.

L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48 © C. Baudart
L'indice des fermages pour les prochaines factures est de 106,48
© C. Baudart

L’indice national du fermage, qui définit l'évolution du prix des locations de terres, a été publié au Journal officiel du 20 juillet 2021. Il s’établit à 106,48 pour 2021, soit une hausse de 1,09 %. Cette hausse est supérieure à celle de l'an passé. Sur trois ans, la majoration du prix des fermages est supérieure à 3 % et confirme l'intérêt de la terre pour les investisseurs.

Cet indice des fermages s'applique sur l’ensemble du territoire français et quel que soit le type de production. Sa progression n'est pas une surprise : elle s’appuie sur l’examen des comptes de l’agriculture 2020, lesquels reposent sur un suivi statistique agricole effectué par les services de l’État. Or en 2020, le prix des productions agricoles a augmenté (+1 % hors subventions), tiré par les céréales (+12,2 %) et les fruits (+10,8 %).

L’indice du fermage permet de calculer le montant des loyers de terres agricoles pour les échéances comprises entre le 1er septembre 2021 et le 31 août 2022, selon la formule suivante :

Montant du loyer par hectare en 2020 X 106,48 (indice 2021) /105,33 (indice 2020)

La facture de fermages est à adresser par le propriétaire bailleur à son locataire mais dans les faits, il est fréquent que ce soit l’agriculteur locataire qui effectue cette démarche, auquel il joint le règlement. Dans ces situations, le propriétaire doit lui fournir le détail de ses taxes foncières sur les propriétés non bâties : le locataire participe au paiement des taxes foncières selon une fraction stipulée au bail, qui est généralement de 45 %.

Les plus lus

10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Laurent Gasnier, agriculteur à Épieds-en-Beauce dans le Loiret.
Biodiversité : « Je reçois des aides pour des couverts et des jachères bénéfiques à la faune »
Agriculteur à Épieds-en-Beauce dans le Loiret, Laurent Gasnier a multiplié les aménagements parcellaires pour favoriser la…
Les besoins de trésorerie par hectare vont potentiellement doubler par rapport à 2020 pour la nouvelle campagne, atteignant 700 à 800 euros/hectare pour certaines cultures.
Hausse des besoins de trésorerie : planifier les dépenses pour sécuriser son exploitation
Dans cette période de grande incertitude, les bons résultats de la récolte 2022 imposent de planifier ses besoins de trésorerie…
Au départ de la Route du Rhum, un catamaran en fibres de lin
Roland Jourdain, double vainqueur de la Route du Rhum, naviguera cette année sur un bateau écoresponsable et innovant. Celui-ci…
La rémunération des PSE peut prendre plusieurs formes : financement d’infrastructures, rétribution en nature (matériel), intégration dans le prix d’achat à l’agriculteur...
Les PSE, des outils de financement encore en construction
Les paiements pour services environnementaux (PSE) se développent pour accompagner financièrement les changements de pratiques…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures