Aller au contenu principal

Royaume-Uni
Waitrose allège ses conditions d’achats des légumes

Le distributeur britannique offre plus de flexibilité dans ses cahiers des charges pour permettre à ses fournisseurs en légumes de faire face aux conséquences de la crise sanitaire. 

carottes wonky Wairose
© Waitrose

Le distributeur britannique Waitrose a assoupli ses exigences en matière de calibre et de forme pour un certain nombre de légumes. Par cette démarche, il entend aider les agriculteurs britanniques et éviter que les produits ne soient pas gaspillés. Les légumes concernés sont les carottes, le panais et les asperges.

Les cahiers des charges ont été modifiés en conséquence. Par exemple, pour les asperges, le nombre de calibres autorisés a été élargi pour inclure des produits qui devraient normalement être transformés. Les imperfections de l'épiderme des légumes sont aussi acceptées. Les exigences de Waitrose en station ont aussi évolué pour permettre aux lignes d’emballage de fonctionner avec moins de personnel, mesure de distanciation sociale oblige.

Confinement :  31 % de légumes vendus en plus

Waitrose
Les ventes de champignons et de légumes-racines ont progressé de 28 % et 26 % respectivement pendant le confinement © Philippe Gautier - FLD (Photo d'archives)

Amanda Frisby, directrice technique des produits frais à Waitrose, souligne : « Nous nous engageons à soutenir nos agriculteurs pendant une période vraiment difficile. Nous continuons de revoir les spécifications spécifiques de toutes nos gammes de produits frais pour nous assurer d'obtenir la récolte maximale disponible. »

Ces changements s’inscrivent dans la politique de lutte contre le gâchis alimentaire de l’enseigne. Ainsi depuis 2016, elle a lancé la gamme baptisée « Un peu moins que parfait » afin de fournir à ses clients des légumes de catégorie 2 dans des emballages plus grands.

Durant le confinement, les ventes de légumes de Waitrose ont connu une augmentation de 31 % globalement. Les champignons et les légumes-racines ont progressé de 28 % et 26 % respectivement. Avec plus de gens cuisinant à la maison, les autres légumes et les ingrédients tels que l'ail ont également connu une croissance significative de 47 % par rapport à l'année dernière, tandis que des produits plus inhabituels tels que les courges ont également augmenté de 51 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les Crudettes ouvre les portes de sa serre de R&D Cap Vert
Le spécialiste des salades IVe gamme et snacking a investi 4 M€ dans une serre de R&D pour bâtir un modèle économiquement et…
Pour cette nouvelle offre, McDonald’s et Florette Food Service, fournisseur historique de fruits et légumes de l’enseigne, collaborent avec des producteurs bio installés en Gironde.   © McDonald's France
Florette Food Service crée une filière pour la mini-carotte bio de McDo
Les « P’tites Carottes » sont les premiers légumes prêts à déguster issus de l’agriculture biologique proposés dans l’enseigne de…
Les couverts végétaux font l'objet de réflexion et d'expérimentation pour notamment maîtriser l'enherbement et la fertilité de l'aspergeraie. © RFL
Les couverts végétaux à l'honneur lors des rencontres techniques Asperge
« Couverts végétaux et vie du sol » ont été au centre des rencontres techniques de l’AOPn Asperges de France. Les…
Chaque stand Le Récolteur propose entre 200 et 250 produits (dont nombre de fruits et légumes) provenant d’adhérents situés dans un périmètre de 50 km autour du magasin. © Eureden
Le Récolteur, la réponse d’Eureden à la distribution de produits locaux
La coopérative bretonne installe des stands de produits locaux dans ses magasins. Elle entend aussi étendre son offre de services…
Les tonnages de cerises d'industrie baissant d'année en année, la coopérative a décidé de miser sur la culture de l'amande et de la pistache.  © Pierre-Louis Berger - FLD
La coopérative Coopfruit Luberon (cerises d'industrie) se diversifie dans les fruits à coque
Après le Brexit, la crise du Covid-19 et la mouche de l’olive, la coopérative Coopfruit Luberon cherche une diversification plus…
reseau bioazur
Distribution Bio : Carrefour met la main sur Bioazur

Le 13 octobre, le groupe Carrefour annonce avoir fait l’acquisition l’enseigne spécialisée Bioazur par sa filiale So.…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes