Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Italie
VOG renforce ses engagements verts

Emballages, électricité photovoltaïque, bio… Le consortium italien veut verdir au maximum ses pommes.

Dans sa course au respect de l’environnement, le consortium italien VOG a notamment misé sur les emballages. En réponse à la demande d’un certain nombre de clients, il lance un sachet transparent 100 % home compostable (en 180 jours), éco-certifiés, garanti sans OGM et fabriqués à partir d'huiles de canne à sucre, de chardon et de tournesol. Pouvant contenir 750 g à 1 kg de pommes, ce sachet sera dans un premier temps utilisé par Biosüdtirol, la coopérative entièrement bio de VOG, « le consommateur bio étant particulièrement sensible à la question des emballages, souligne Walter Pardatscher, directeur général de VOG. Mais il sera dans le futur utilisé par toutes nos coopératives. » Et de préciser que le coût est « le double d’un sac plastique normal ».

Autre innovation, déjà disponible depuis plusieurs mois chez Biosüdtirol : les barquettes 4 à 6 fruits sans film étirable plastique mais en « grass paper ». Ce matériau est composé à 50 % d'herbe séchée, combinée avec du papier recyclé ou des fibres de bois. « Cela nous coûte 30 % plus cher, mais permet d’économiser 6 000 l d’eau pour 1 t de papier et consomme moitié moins d’électricité et d’émission de CO2 ! , souligne Walter Pardatscher. Des lignes de conditionnement de pommes dans ces emballages durables seront installées dans d'autres coopératives VOG dans les prochains mois ». VOG propose ces emballages eco-friendly à tous ses clients, même si « en Asie, ils y sont peu sensibles ».

Moins de volumes, commerce fluide

Enfin, VOG poursuit l’équipement de ses stations par des centrales photovoltaïques. « 30 % de notre électricité provient de nos panneaux, le reste provient de l’énergie hydraulique de turbines. Notre consommation est donc 100 % verte. » Côté production, le consortium poursuit les investissements dans le bio. 170 ha supplémentaires sont prévus pour 2020-2021.

En parallèle, VOG a annoncé sur le salon une saison commerciale qui a « bien démarré, grâce à une production plus faible cette année, inférieure aux prévisions » : 458 000 t de pommes pour la production intégrée (-10% sur un an) et 16 800 t pour le bio (-18 %).

30 % de la consommation d’électricité de VOG provient de sa propre production photovoltaïque.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
[Coronavirus Covid-19] Les ventes en ligne de Prince de Bretagne en forte hausse
Même si elles restent modestes, les ventes de légumes de la Sica Saint-Pol-de-Léon sur Amazon ont fortement augmenté depuis l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes