Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Emballage : Vitesse et précipitation

Sans remettre en cause le bien-fondé de l’amendement* sur les emballages plastique dans la filière fruits et légumes, c’est sa date de mise en place qui soulève de nombreuses indignations.

Le dernier salon Fruit Logistica a montré que la filière fruits et légumes était engagée depuis plusieurs années dans la recherche d'emballages plus écologiques.
© Claire Tillier - FLD

Comme nous vous l’annoncions à notre retour de Fruit Logistica (cf. FLD Hebdo du 13 février), l’emballage était LE sujet du salon, et en particulier dans le hall France où chaque acteur rencontré abordait le sujet.

« C’est arrivé tellement vite ! Pour moi, c’est juste une décision politique. On cède à une pression sociétale forte, sans anticiper les impasses techniques et économiques et les répercussions qui en découlent. Beaucoup d’entreprises ont investi dans le temps », s’insurgeait par exemple Marc De Nale, directeur général de Demain la terre.

Gilles Bertrandias, directeur général de Rougeline, mettait aussi l’accent sur les rayons de la GMS non organisés pour du 100 % vrac : « Du concombre bio ou zéro résidu de pesticides en vrac : on sait faire. Mais le rayon n’est pas organisé pour ça aujourd’hui. Cet amendement va à l’encontre toutes les stratégies de valorisation dans la filière ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
[Coronavirus Covid-19] Les ventes en ligne de Prince de Bretagne en forte hausse
Même si elles restent modestes, les ventes de légumes de la Sica Saint-Pol-de-Léon sur Amazon ont fortement augmenté depuis l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes