Aller au contenu principal
Journée Méca F&L 2018

[VIDEO] 3 robots de désherbage pour le maraîchage

Première partie de notre série de reportages consacrés à la journée Méca Fruits & Légumes : le désherbage en cultures légumières avec Ecorobotix, Oz et BIPBIP.

 

EcoRobotix

Robot de désherbage de précision

La société suisse EcoRobotix a développé un robot afin de compléter un désherbage en plein de cultures en ligne. Il est capable de différencier les plantes cultivées, des adventices et de pulvériser sur ces dernières des microjets de 150 µl de désherbants grâce à deux têtes équipées de buses. Ses deux réservoirs de 20 l peuvent contenir chacun un produit qui ne rentre en contact qu’au niveau des buses. Ce robot est autonome grâce à son panneau photovoltaïque. Mais il a besoin d’être démarré en étant branché dans un hangar. Il est guidé à l’aide d’une cartographie de la parcelle sur laquelle sont indiqués un point de départ et un point d’arrivée. Sa limite de fonctionnement est l’état du sol : il a besoin d’un sol ressuyé. Encore au stade prototype, il a été mis au point sur betterave et ce modèle devrait être lancé en 2019 mais des tests sont prévus sur cultures maraîchères.

Naïo - Oz

Robot autonome de désherbage

Naïo conçoit et commercialise des robots de désherbage mécanique principalement pour les cultures légumières. Ses robots assurent l’automatisation du désherbage mécanique mais également disposent d’une certaine polyvalence dans l’assistance à la récolte et au transport de charge. Oz est un petit robot de désherbage pour du maraîchage sur 1 à 10 ha. Il assure un débit de chantier de 1 ha par jour (8 à 10 heures d’autonomie) pour le binage des lignes de culture. « Le robot travaille sur la fréquence de passage et moins sur la puissance. Ce qui nécessite de prendre plus en amont le désherbage au stade plantules des adventices », précise le constructeur. Naïo propose également Dino, un enjambeur de planche pour maraîchage de plein champ sur plusieurs dizaines d’hectares.

BIPBIP

Pour le binage précoce inter-rang

Le projet BIPBIP (bloc-outil et imagerie de précision pour le binage intra-rang précoce) a pour objectif de créer un bloc-outil auto-guidé par imagerie et télémétrie, couvrant le rang de culture et détruisant les adventices par une action mécanique et thermique. Il est constitué de trois sous modules : un pour la vision et pour détection des rangs et des adventices, un pour la destruction avec des « bras armés » combinant des socs de binage, doigts de désherbage voire laser et un troisième module de guidage qui associe l’ensemble des données des deux autres modules. Le projet a démarré en mars dernier et est financé dans le cadre du challenge ROSE (robotique et capteur au service d’Ecophyto). Il se développera sur quatre ans dans le cadre d’un consortium réunissant le laboratoire IMS-CNRS (imagerie), le laBRI-CNRS (robotique), Elatec (machinisme) et ferme Larrère (production). Monté sur le tracteur électrique Elatec, BIPBIP sera une solution toute électrique donc silencieuse et propre.

 

A voir aussi sur la journée Méca F&L : 

Les espoirs de la robotique

2 tracteurs électriques polyvalents

2 drones pour cartographier les parcelles

Porter des charges, compter des pommes, cueillir des fraises... des robots et outils innovants

2 robots de tonte en vergers et vignes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su