Aller au contenu principal

Maine-et-Loire
Végépolys affiche ses ambitions jusqu’à 2011

Assuré d’un financement public pour trois ans, le pôle de compétitivité se doit d’atteindre des objectifs non seulement technico-scientifiques mais aussi économiques

Le 30 septembre, le président de Végépolys, Bruno de Laage, a signé le contrat de performance qui lie le pôle de compétitivité des cultures spécialisées à vocation mondiale jusqu’en 2011 à ses partenaires financiers (1) pour un budget de 3 millions d’euros. A cette occasion, le président a précisé à la presse les ambitions du pôle et les moyens pour y parvenir : « Végépolys veut devenir le pôle de référence en production végétale respectueuse de l’environnement et de la santé. » Le pôle vise huit projets collectifs labellisés par an. D’où le lancement “Le tremplin d’idée” où chercheurs et entreprises peuvent déposer au cours du mois de novembre toute idée de projet lié à l’innovation variétale, la protection des plantes, la valorisation des propriétés de santé et de bien-être des plantes sur le site www.call-vegepolys.eu. Le pôle se charge ensuite d’accompagner les porteurs de projets retenus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
champ
Avec son label GGN, GlobalG.A.P. veut s’adresser aux consommateurs
Lancé mondialement au second semestre 2021, le label GGN apparaîtra sur les emballages des fruits et légumes engagés dans la…
Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes