Aller au contenu principal

Haute-Garonne
Un supermarché bio et écologique à la fois

L’approvisionnement du nouveau supermarché de Biocoop de l’agglomération toulousaine se fait principalement par les producteurs locaux.

Biocoop a ouvert, le 21 mai, un supermarché de 300 m 2 à Quint-Fonsegrives, dans l’agglomération toulousaine, innovant à plusieurs titres. Tout d’abord parce que sur les 6 000 références de produits alimentaires proposés, 30 concernent les f&l et sont présentées, pour moitié, en meuble réfrigéré positif (10 m2 à 8 °C). « Cela nous permet surtout d’éviter les problèmes avec les légumes sensibles à feuilles, confie Jérôme Bernard, le responsable du magasin. Si besoin, nous pourrions également nous en servir pour les fraises, les pêches, les nectarines… » Les approvisionnements locaux ne sont pas forcément évidents à trouver, mais depuis que le magasin a passé des annonces pour proposer des partenariats aux producteurs bio, plusieurs ont pris contact. Le supermarché propose également 120 références de produits en vrac moins coûteux car sans emballage (riz, pâtes, céréales, huile d’olive…), un rayon boucherie bio, du pain cuit sur place deux fois par jour et des cosmétiques.

Un bâtiment HQE

Autre aspect innovant, le bâtiment est entièrement construit conformément à la démarche haute qualité environnementale : ossature et bardage bois, récupération des eaux de pluie pour les toilettes et le ménage, panneaux solaires, pompe à chaleur… et bientôt une éolienne qui lui permettra de fabriquer sa propre électricité. « Nous consommerons quatre à cinq fois moins d’énergies non renouvelables que les commerces conventionnels », souligne Jérôme Bernard. De quoi faire des économies sur les coûts de fonctionnement… et des prix bas.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes