Aller au contenu principal

Maine-et-Loire
Un soirée sereine pour débattre des OGM et de la transgenèse

A l’initiative de l’Inra Angers-Nantes et de “Nos campagnes sans OGM”, les discussions ont porté sur les pratiques culturales avant d’aborder les techniques réalisées par le laboratoire angevin.

 L’amphithéâtre d’Agrocampus Ouest à Angers était comble  fin novembre pour le débat “Protection du verger et biotechnologies. Pourquoi la recherche utilise-t-elle la transgénèse pour l’acquisition de connaissances ?”. Organisé conjointement par l’Inra Angers-Nantes et “Nos campagnes sans OGM”, un collectif regroupant dix-huit associations ou partis politiques, cet échange, qui s’est déroulé sereinement, prouve qu’un dialogue est possible entre les divers protagonistes sur un sujet aussi sensible que les OGM. La soirée a été préparée dans les moindres détails. Six intervenants se sont succédé à la tribune et deux médiateurs ont animé le débat largement ouvert à la salle dont le représentant de Terre des Sciences, association éducative créée en 1992 par les établissements de recherche et leur ministère de tutelle, et la fondation écologique “Sciences citoyennes” fondée il y a dix ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
Agroécologie et bio : devant la multiplicité des labels, il y a un besoin urgent de communiquer… sans les emballages !
Le CTIFL a organisé le 1er février un webinaire sur l’agroécologie et les fruits et légumes, pour faire suite à celui du 17…
Les producteurs anticipent la disponibilité de la main-d’œuvre saisonnière
Les producteurs de fruits et légumes tentent d’anticiper et de sécuriser la disponibilité de la main-d’œuvre…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
Prince de Bretagne lance la vente à la pièce pour le drive
Pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation et au drive, Prince de Bretagne lance une offre de légumes vendus à la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes