Aller au contenu principal
Midi-Pyrénées

Un melon “équitable” à la française

Pour retrouver la confiance entre producteurs, distributeurs et consommateurs, le syndicat propose aux centrales d’achat de s’engager sur un prix d’achat et un prix de vente supérieurs au cours du marché.

Le constat de Bernard Borredon, président du syndicat du Melon du Quercy IGP, est simple. « Il y a de moins en moins de producteurs et de moins en moins de surfaces cultivées, suite à trois années consécutives au cours desquelles plus de la moitié des melonniers ont été payés en dessous du coût de production, expliquait-il lors de la dernière assemblée générale du syndicat du 9 avril dernier. Le consommateur demande notre produit pour sa qualité et sa notoriété, mais nos acheteurs le banalisent comme s’il n’était qu’un produit industriel ! Nous ne sommes plus aujourd’hui dans un système commercial d’offre et de demande. Si les prix sont bas, les quantités vendues n’augmentent pas obligatoirement et s’il manque du melon, le prix n’augmente pas en conséquence.

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su