Aller au contenu principal
Produits d’import

Un marché déphasé

De nouvelles fortes baisses de prix devraient donner un regain d’intérêt aux fruits d’été, encore peu consommés.

Les prix des fruits à noyau se sont dégradés à de bas niveaux. C’est le cas en pêche et nectarine dont les prix du cal. A sont sous la barre de 1 E au départ d’Espagne et d’Italie. L’écart avec le B n’est plus que de 0,15 à 0,2 cent. En Emilie Romagne, les prix à la production sont tombés autour de 0,45 E/kg. L’an passé, les exportations de pêches et nectarines d’Italie avaient reculé de 15 % en volume mais progressé de 20 % en valeur estimée. Lors de la campagne 2006, les ventes avaient faibli. Selon ZMP, en Allemagne, la baisse de consommation avait atteint - 19 % en pêche et - 11 % en nectarine, pour des hausses de prix de 30 % autour de 1,6 E/kg. En abricots, les ventes n’avaient faibli que de 7 % pour un prix de 2,21 E /kg (+ 15 %).

Cet article est réservé aux abonnés web Fruits & Légumes

Découvrez l'offre web Fruits et Légumes

Accès à tous les articles de la filière
Fruits et Légumes

Accès aux revues numériques sur PC, tablettes et smartphones

Accès newsletters Fruits et Légumes:
L'hebdo Filière
La bimensuelle Bio

Accès à l'ensemble des cotations
Fruits et Légumes

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su