Aller au contenu principal
Font Size

Restauration commerciale
Un cahier des charges pour certifier les restaurants bio

Afin de rassurer les consommateurs et de pousser l’introduction du bio en RHD, le Cnab et l’Agence bio lancent une certification basée sur la quantité de produits bio achetés.

 © J. Cadot / CA82
De gauche à droite : Olivier Nasles (président du Cnab), Philippe Henry (président de l'Agence bio) et Florent Guhl (directeur de l'Agence bio) ont présenté, le 18 novembre, l'impact de la loi Alimentation issue des Egalim sur les achats bio en RHD et le futur cahier des charges de la certification bio des restaurants.
© Julia Commandeur - FLD

Le bio en restauration commerciale représente, en 2018, un marché de 230 M€, soit 2,6 % du marché des achats alimentaires. « La croissance du marché bio en restauration commerciale n’est que de 11 %, inférieure à celle du marché global (+15 %). Les établissements ont du mal à introduire du bio », regrette Florent Guhl, directeur de l’Agence bio. L’organisme espère pouvoir accélérer la tendance avec le lancement de la certification bio des établissements de restauration commerciale. Le cahier des charges commencera le 1er janvier 2020 et permettra aux restaurants d’être certifiés bio et d’afficher le logo AB.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
 © RFL
Moins travailler les sols agricoles pour une meilleure fertilité
La conservation des sols fait des émules. De plus en plus de producteurs, chercheurs et conseillers préconisent de ne pas…
promus box
Promus veut aider tous les producteurs à vendre en circuits courts
La start-up souhaite démocratiser l’approvisionnement local en accompagnant les producteurs dans leur diversification en circuit…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
L’atelier d’écossage du haricot Coco de Paimpol a été perfectionné pour la campagne 2020. © Cerafel
L’UCPT s’adapte et devient les Maraîchers d’Armor
La nouvelle coopérative Les Maraîchers d’Armor regroupe les adhérents des coopératives de base de l’UCPT, Bro Dreger, la Presqu’…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes