Aller au contenu principal

Trois actions pour enrayer l’extension du souchet

© Sileban

 1. Une bineuse cage sur l'interrang

En culture de carottes, le binage mécanique reste un moyen complémentaire important de contrôle dans l’interrang. Le principe de la bineuse cage avec des roues animées de grand diamètre permet d’intervenir plus tardivement dans le cycle de culture et d’éliminer les plantes de souchet dans l’interrang. Des fraises permettent d’éliminer les parties aériennes du souchet dans les passages de roues.

2. Un prélèvement manuel sur foyer primaire

Sur des foyers primaires de très faible ampleur, le prélèvement manuel systématique des plantes entières (parties aériennes et souterraines) après émergences successives n’a pas totalement permis un retour à une parcelle assainie. En effet, malgré une année sans émergence faisant suite à deux campagnes d’intervention en récolte manuelle, de nouvelles émergences sont réapparues en 4e année de suivi (2019). Ce résultat montre donc que ce mode d’élimination rapide des plantes, dès un début d’infestation, ne constitue pas une mesure sûre et rapide d’éradication.

3. Eviter les infestations par l’épandage

L’enjeu est d’éviter toutes nouvelles infestations de parcelles par l’épandage de déchets de laverie. Un volet important reste à travailler au niveau des ateliers de lavage – conditionnement des légumes afin d’agir directement sur les sources de contamination potentielles que représentent les effluents des structures coopératives ou privées. Dans ce cadre, il est nécessaire d’étudier plusieurs approches, y compris au niveau de possibilités d’amélioration des chaînes de lavages.

 

A lire aussi : La difficile maîtrise du souchet

Source : Jardins du Littoral mai 2019

Les plus lus

Colère des agriculteurs français : en Espagne, le secteur dénonce l’entrave à la circulation de ses camions de fruits et légumes

La Fédération espagnole des producteurs et exportateurs de fruits et légumes a dénoncé dans un communiqué en fin de semaine…

Tomates bio espagnoles : pourquoi Ségolène Royal se trompe de combat

Des accusations de « faux bio » de la part de Ségolène Royal pour leurs tomates bio sur une chaîne de TV ont empiré…

Colère des agriculteurs : quelles sont les demandes des filières fruits et légumes ?

Alors que des premières mesures doivent être annoncées par le Premier ministre face au mouvement de protestation des…

Virginie Boisseau et Mickaël Girard veulent développer et rationaliser leurs débouchés.
« Nous avons développé les légumes pour améliorer la rentabilité de l’exploitation »

Installés près d’Angers, Mickaël Girard et Virginie Boisseau ont fait le choix des légumes bio et de la vente directe pour…

Lors de la signature du partenariat entre Sikig et Maïsadour le 16 janvier : Julien Pedelucq, président directeur général du groupe SIKIG, Michael Dolet Fayet ...
Plantations de kiwi dans les Landes : quels sont les objectifs de Maïsadour et Sikig ?

Le partenariat entre Maïssadour et Sikig a pour but de développer la culture du kiwi dans les Landes et de proposer une…

90 % des vergers de Blue Whale sont protégés par des filets de protection anti-grêle. En revanche la couverture anti-gel ne représente que 55 % des surfaces.
Rencontres Blue Whale : le changement climatique et la gestion de l'eau s'invitent aux débats

Avec les premières Rencontres Blue Whale, le groupement de producteurs s’est donné une feuille de route pour appréhender les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes