Aller au contenu principal
Font Size

Thomas le Prince se lance dans l’ananas béninois Max Havelaar

Depuis le printemps, la société Thomas le Prince commercialise l’ananas Béninor Max Havelaar à Rungis par l’intermédiaire du grossiste Montloup.

Après deux ans de dur labeur, la société Thomas le Prince installée à Vallières, en Haute-Savoie (chiffre d’affaires annuel de 4 ME) s’est lancée dans la commercialisation d’ananas frais labellisé Max Havelaar sous la marque Béninor. En provenance du Bénin, les premiers envois ont débuté au printemps 2005 et représentent aujourd’hui 5 t/semaine expédiés par avion. Ce projet a vu le jour grâce à la rencontre de Pierre Kakpo, un Béninois installé à Anemasse depuis vingt ans, qui souhaitait développer des filières de ventes de produits béninois à l’étranger. “Il a fallu plusieurs mois avant de finaliser nos premiers envois, les démarches ont été assez longues notamment pour obtenir le label équitable Max Havelaar”, souligne Thomas le Prince, le PDG. Depuis le printemps, la société propose ainsi l’ananas Béninor Max Havelaar à Rungis par l’intermédiaire du grossiste Montloup, qui commercialise le fruit en calibre A1 (6 fruits de 1,9 à 2,2 kg) et A2 (6 fruits de 1,6 à 1,9 kg).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
 © RFL
Moins travailler les sols agricoles pour une meilleure fertilité
La conservation des sols fait des émules. De plus en plus de producteurs, chercheurs et conseillers préconisent de ne pas…
promus box
Promus veut aider tous les producteurs à vendre en circuits courts
La start-up souhaite démocratiser l’approvisionnement local en accompagnant les producteurs dans leur diversification en circuit…
L’atelier d’écossage du haricot Coco de Paimpol a été perfectionné pour la campagne 2020. © Cerafel
L’UCPT s’adapte et devient les Maraîchers d’Armor
La nouvelle coopérative Les Maraîchers d’Armor regroupe les adhérents des coopératives de base de l’UCPT, Bro Dreger, la Presqu’…
La plantation en sol de trayplants de fraisier est en augmentation chez les maraîchers diversifiés. Cette technique est maintenant bien maîtrisée par les professionnels. © C.A Savoie Mont-Blanc
Des trayplants de fraisiers pour se diversifier
La production de fraises sous abris froids se démocratise dans les systèmes maraîchers diversifiés, afin de disposer d’un produit…
La future organisation de producteurs  légumes d’Eureden sera centrée sur les légumes surgelés et appertisés.  © Claire Tillier - FLD
Une nouvelle grande organisation de producteurs pour les légumes transformés

Au 1er janvier 2021, les deux organisations de producteurs (OP) de légumes des coopératives Cecab/d’aucy et…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes