Aller au contenu principal

Sival toujours plus grand

Le Sival s’agrandit et monte en gamme. L’édition 2018 du salon angevin accueillera de nouveaux exposants grâce à l’installation d’un nouveau hall. Le Sival crée aussi un nouvel événement professionnel : Fruit 2050.

Le Sival, qui ouvrira ses portes du 16 au 18 janvier 2018 au Parc des Expositions d’Angers, offre un espace supplémentaire de 1 500 m2 faisant passer la surface d’exposition totale à plus de 16 000 m2. « Ce développement est un impératif. Il permet de répondre aux nouvelles demandes d’exposants et d’augmenter l’offre aux visiteurs », précise Bruno Dupont, président du salon. Ainsi, plus de 640 exposants participeront à cette 32e édition. "Nous avons pu accueillir une trentaine de nouveaux exposants mais nous n’avons pas pu satisfaire toutes les demandes. Des entreprises sont encore sur la liste d’attente », mentionne Etienne Raimbault, directeur commercial du salon.

Un véritable marathon de l’innovation

Toutefois, le salon présentera une offre quasi-exhaustive dans le secteur de l’obtention variétale, avec la présence de tous les semenciers et pépiniéristes. « Ce sont les constructeurs et les équipementiers de serre qui bénéficient le plus de l’agrandissement du salon. Ils seront regroupés principalement dans le nouveau hall, hall D et Novaxia », note le responsable. Les fournisseurs de l’arboriculture conservent également une place prépondérante au cœur du salon, installés dans une des principales régions fruitières de France. Avec deux concours, Sival Innovation et AGreen Startup, le Salon met aussi en lumière les innovations. Pour Sival Innovation, 59 dossiers ont été déposés dans sept catégories et 27 d’entre eux ont été retenus pour la finale du concours, qui a livré ses résultats. Quelques tendances se dégagent cependant comme les solutions alternatives au désherbage dans la catégorie machinisme. Les équipements pour les serres visant à améliorer la production ainsi que les outils connectés seront aussi très présents. « Ces tendances montrent à quel point les entreprises du secteur sont engagées dans la réponse aux enjeux agricoles à venir », précise Anne Boussion, directrice Salon et Communication. Le Concours AGreen Startup est devenu en deux ans l’un des temps forts du Sival et enregistre cette année un nombre record de projets. AGreen Startup donne la possibilité à des étudiants ou des professionnels du secteur agricole de développer un projet innovant. « Ce véritable marathon de l’innovation, c’est une invitation au dépassement de soi mais aussi au partage et à la découverte », explique la responsable. Pour cette nouvelle édition, AGreen Startup regroupe déjà une dizaine de projets et d’autres candidatures sont en attente. Economie circulaire et solidaire, méthodes alternatives de production, agriculture connectée… sont déjà les grandes tendances qui émergent pour l’édition 2018.

La vitrine d’une agriculture connectée

Sur le plan international, le Sival poursuit sa dynamique, avec l'organisation de la 6e édition de la convention d’affaires de Végépolys, le Végépolys International Business Event (VIBE), et la présence de nouvelles délégations étrangères : Chine, Iran, Nigeria, Algérie, Serbie, Grèce, Roumanie… « La force du Sival demeure aussi dans la richesse et la qualité du programme de conférences et d’interventions d’experts proposé pendant les trois jours d’exposition, avec en plus Fruit 2050, nouvel événement européen by Sival », précise son président. Des thématiques toujours renouvelées qui vont bien au-delà de l’actualité et qui font écho aux nouvelles tendances ; des experts passionnés qui offrent un éclairage avisé sur l’avenir des productions ; des conférences techniques qui ouvrent de nouvelles perspectives pour nos visiteurs ; des interventions sur la commercialisation qui répondent aux nombreuses évolutions de consommation ; sans oublier l’exposition dans les allées de nouvelles technologies qui permettent de répondre aux défis du secteur. « Ce programme unique en France et en Europe fait du Sival la vitrine moderne d’une agriculture connectée aux attentes de notre société, avec une volonté farouche d’exposer le progrès au service des producteurs », conclut-il.

Nouveau : Fruit 2050 : un rendez-vous et trois temps forts

Fruit 2050 est le nouvel événement du Sival et se place au cœur de la Plants Week. « Cet événement est né de la volonté de créer un événement international ouvert à un large public », explique son président Bruno Dupont . L’alimentation et la place de la production dans la société de demain seront le fil conducteur de cette première édition qui veillera à donner la parole à tous les acteurs en s’articulant autour de trois temps forts :

● Le Symposium de Végépolys avec le GIS Fruits d’abord, sur le thème « Le verger un atout pour l’environnement ? » qui accueillera des experts internationaux autour d’un état des lieux des pratiques.

● Le Débat Citoyen autour de l’alimentation et de l’environnement où chacun s’exprimera sur ces questions majeures, en partenariat avec Interfel

● Le Fruit Production Forum sera dédié aux opérateurs de la filière des fruits, sur le thème de la pomme : « Comment produire différemment demain pour répondre aux attentes du marché ? »

« C’est donc en écho aux Etats généraux de l’alimentation qui ont clôturé l’année 2017, que Fruit 2050 abordera l’avenir de notre alimentation et notre profession », assure le responsable. Ce nouveau rendez-vous a vocation à se répéter tous les deux ans pour offrir aux professionnels français et étrangers du secteur, mais aussi aux citoyens, un temps d’échange sur la filière fruit.

Le désherbage des cultures légumières

Le désherbage des cultures légumières est en pleine évolution. C’est pour cette raison que le Ctifl a choisi de faire un point et donner des perspectives sur ce problème commun à de nombreuses cultures légumières dans le cadre des Entretiens techniques qu’il organise chaque année. Les raisons de ce choix sont multiples : forte régression des solutions de désherbage chimique, accroissement des cas d’envahissement des parcelles par des adventices et enfin, une forte mutation du désherbage mécanique avec la montée en puissance de la robotique. Toutes ces évolutions amènent à changer la manière de penser les stratégies avec une prise en compte grandissante de la gestion du stock semencier des parcelles.

Mercredi 17 janvier de 9h30 à 12h (salle Layon). Sur inscription gratuite

 

Réussir Fruits & Légumes au Sival 2018

Hall Novaxia n° 223

 

 

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.