Aller au contenu principal

Election présidentielle
[Salon de l’Agriculture 2022] Les 5 enjeux phares de la filière fruits & légumes pour le prochain quinquennat

Les Français attendent des mesures de la part des pouvoirs publics en adéquation avec les propositions portées Interfel aux candidats à l’élection présidentielle de la République.

Consommation, pouvoir d'achat, éducation à l'école... Jérôme Fourquet, directeur Opinion de l'Ifop, et Laurent Grandin, président d'Interfel, en conférence de presse le 1er mars sur le stand d'Interfel au Salon de l'Agriculture.
© Julia Commandeur - FLD

Dans le cadre de l’élection présidentielle, l’interprofession porte 5 grands enjeux de la filière des fruits et légumes frais qu’elle adresse aux candidats. Le Salon de l’Agriculture a été un point de départ, même si la guerre en Ukraine a rebattu les priorités de visite et de déambulations des candidats et des élus.

« On est persuadés que si rien n’est fait dans le prochain quinquennat pour la filière Fruits et légumes frais à la hauteur de ce qui a été fait pour le Plan Protéines, on ne s’en sortira pas, revendique Laurent Grandin, le président d'Interfel le 1er mars en conférence de presse. Aujourd’hui, la moitié de ce qui est consommé en France seulement est produit en France, on est à la limite de la souveraineté alimentaire. L’enjeu du prochain quinquennat est de stabiliser au moins à 60 %. Sinon on pourra nourrir de moins en moins de personnes et les plus modestes en pâtiront. »

Un arrêt des surtranspositions à la française et de réelles aides sont les principales demandes, ainsi que de la communication et de la pédagogie pour pousser la consommation.

1) Un véritable plan d'urgence au développement de la filière durant le prochain quinquennat

  • Investir dans la recherche-expérimentation à hauteur de 20% des investissements publics ;
  • Soutenir les objectifs publics d'augmentation de la consommation ; et investir dans l'adaptation de la production française pour qu’elle représente au moins 50 % de l'offre ;
  • Soutenir la place de nos productions sur les marchés internationaux : par exemple en rétablissant le co-financement par les pouvoirs publics français du soutien aux valorisations de nos exportations sur les pays tiers.

2) Compétitivité de la filière

  • Arrêter les surtranspositions françaises
  • Obtenir systématiquement des clauses miroirs, pour l'ensemble des échanges et des clauses de sauvegardes environnementales (à l'instar des clauses de sauvegarde sanitaires) ;
  • Mieux lutter contre les ventes au déballage pour garantir la qualité aux consommateurs.

3) Accessibilité des fruits et légumes frais

  • Baisser le taux de TVA de 5,5% à 2,1%, au même niveau que les médicaments ;
  • Créer un chèque fruits et légumes frais à destination des classes moyennes.

4) La consommation par une meilleure information des consommateurs

  • Créer des espaces d'informations sur les chaînes publiques ;
  • Mettre en place une véritable éducation nutritionnelle à l'école partout et pour tous avec notamment des cours de cuisine obligatoires ;
  • Arrêter la surtransposition administrative française du programme européen Fruits & Légumes à l'école, et régionaliser sa mise en œuvre ;
  • Déployer une campagne de communication grand public sur le développement de l'agroécologie pour que les réalisations de la filière soient connues de tous.

5) Attractivité de la filière, notamment en régions

  • Favoriser l'achat de fruits et légumes frais locaux dans la restauration collective, en permettant une mise en concurrence régionale à hauteur de 30 % en produits frais dans le cadre des appels d'offres publics ;
  • Dégager des moyens financiers nécessaires pour que les acheteurs publics puissent atteindre les objectifs des lois Egalim et Climat (50% de produits de qualité et durable, dont 20 % de bio) ;
  • Inscrire tous les métiers de la filière comme éligibles au Service National Universel (SNU).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Flambée des coûts de l’énergie : en péril, les entreprises de la filière fruits et légumes demandent un bouclier énergétique spécifique
Interfel a réuni la presse ce jeudi 22 septembre afin que les professionnels témoignent de l’impact de la hausse des coûts de l’…
Avis de tempête pour l’exportation espagnole de fruits et légumes
Acteur de premier plan dans la production et l’exportation de fruits et légumes, l’Espagne connaît, à l’instar de ses collègues…
Salades : l’inflation aura-t-elle des conséquences sur la consommation ?
Si la consommation de salade continue d’augmenter dans le monde, les producteurs français s’inquiètent de l’inflation qui…
Flambée des coûts de l'énergie : la région Hauts-de-France se mobilise pour les endiviers, filière en péril
La flambée des coûts de l’énergie met en péril le modèle économique des endiviers des Hauts-de-France et la pérennité de la…
Le plan de souveraineté dédié aux fruits et légumes enfin lancé
En quatre axes stratégiques, les discussions devraient aboutir à la validation du plan pour début 2023. Le monde des fruits et…
Inflation : la filière fruits et légumes prêts à l’emploi tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme
Dérèglement climatique, flambée des coûts de production, risques sur l’approvisionnement, les professionnels des fruits et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes