Aller au contenu principal

Rungis investit dans "le train des primeurs"

Le terminal ferrovaire de rungis a fait l'objet d'une rénovation en 2010 pour près de 21 millions d'euros : c'est aussi le maintien de son activité qui est en jeu dans le dossier.
© Semmaris

Le marché de Rungis serait prêt à investir 300 000 € pour le maintien de ligne ferroviaire entre Perpignan et le marché de gros parisien, rapporte notre confrère Le Parisien. Cette somme irait aux deux transporteurs (Rey et Rocca) en charge du pré et du post-acheminement des marchandises sur la ligne. Ce qui pourrait permette la location de wagons frigorifiques à SNCF Fret pour un ou deux ans.

A Perpignan, pour Cyril Gornes, directeur général de Saint Charles International, il faut faire vite : « L'enjeu important dans ce dossier reste qu'un service ferroviaire soit maintenu au démarrage de la prochaine campagne, et que nous puissions travailler tous ensemble à une offre ferroviaire pertinente et efficace au départ de Perpignan et à destination de Rungis... un service tenant compte des contraintes et des enjeux de notre filière, avec de bons horaires de départ et d'arrivée. »

La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a indiqué sur LCI qu’elle entendait réunir les parties prenantes du dossier cette semaine afin de trouver une solution.

Lire l'article précédent de FLD :  Ligne Perpignan/Rungis : chronique d’une mort annoncée

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Deux maraîchers strasbourgeois remportent le Trophée du maraîchage
Le Trophée du maraîchage, organisé par Légumes de France, a été remis à un couple de maraîchers strasbourgeois, lors de la finale…
L’effeuillage mécanique apporte plus de coloration aux fruits.
Pomme et poire : le CTIFL étudie l'adaptation des vergers à la mécanisation
Le CTIFL consacre plusieurs essais à une meilleure adaptation des vergers de fruits à pépins à la mécanisation.
Emballage : Florette et Les Crudettes révolutionnent le marché de la 4ème gamme (MAJ)

Leader français des salades prêtes à l’emploi, Florette présente une véritable innovation de rupture…

pommes gros plan
Pommes et poires : une saison française 2021-2022 atypique à plusieurs titres (MAJ)
La récolte de pommes françaises devraient être suffisante cette année mais pas en poires. Calibre et aspect visuel seront au cœur…
[VIDEOS] Cerise : la pose des filets alt'droso en pratique
Deux films pratiques sur la pose de filets alt'droso, visant à lutter contre les dégâts de Drosophila suzukii sur cerisier, ont…
Vente directe : les questions à se poser avant de choisir son distributeur automatique de fruits et légumes
Se lancer dans la vente en distributeur automatique ne s’improvise pas. En amont, plusieurs points clés doivent être réfléchis.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes