Aller au contenu principal

Pacte productif
Retrouver compétitivité et plein emploi

La FNSEA, Coop de France et l’Ania ont présenté une série de mesures que l’État devrait mettre en place pour atteindre les objectifs annoncés.

De gauche à droite : Richard Girardot, président de l’Ania ; Christiane Lambert, présidente de la FNSEA ; et Dominique Chargé, président de Coop de France.
© Julia Commandeur - FLD

Réagissant à la consultation gouvernementale sur le Pacte productif 2025, la FNSEA, Coop de France et l’Ania ont réuni la presse le 1er octobre afin de présenter « une série de propositions concrètes » sur lesquelles les trois organisations travaillent de concert depuis mai-juin afin de « répondre aux objectifs très ambitieux que porte le Pacte productif pour le secteur agricole et agroalimentaire ». Le Pacte productif pour le retour à la compétitivité et au plein emploi vise en effet à accroître la part de l’industrie et de l’agriculture dans le PIB français de 13,5 % à 15 % en 2025 et 20 % en 2030. Pour cela, la part du PIB de la filière agri-agro doit passer de 3,8 % à 4,5 % en 2025 et 6 % à horizon 2030. L’emploi doit progresser de 20 % d’ici 2025 et de 40 % d’ici 2030 et les exportations de 60 % à horizon 2030.

« L’agriculture française dévisse, on n’a jamais autant importé, regrette Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. L’import de fruits a progressé de 67 % en dix ans, celui de légumes de 50 %. La surtransposition de réglementations par la France et le contexte de défiance envers l’agriculteur compliquent la vie des chefs d’entreprise que nous sommes. » Dominique Chargé, président de Coop de France, précise : « Nous avons mis l’accent sur trois axes en particulier : la compétitivité coût, car il faut trouver l’adéquation de l’offre en qualité et en quantité à la demande des consommateurs et des citoyens sur l’ensemble des marchés ; l’adaptation de nos outils de production via l’innovation et les investissements ; et l’emploi. Mais l’ambition du pacte demande une vraie inflexion des pouvoirs publics ». Ainsi, parmi les propositions : encourager un discours “pro-business” et “anti-agribashing” de la part de l’État, faciliter l’intégration des travailleurs étrangers et migrants et renforcer les relations et les partenariats écoles/entreprises pour pallier les difficultés de recrutement, réduire les surcoûts et taxes franco-françaises, ou encore abaisser le seuil d’accès aux financements publics pour les projets d’innovations.

Et Richard Girardot, président de l’Ania, de conclure : « Nous avons les outils. Maintenant, qu’on nous foute la paix et qu’on nous laisse nous concentrer à travailler ensemble ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
tomates maroc
Europe/Maroc : Le Brexit s’invite dans le débat sur l’importation marocaine de tomates
La sortie du Royaume-Uni de l’UE impacte sur les flux commerciaux avec le royaume chérifien. Copa-Cogeca demande la révision des…
Fruits d’été : la filière rappelle la GMS à ses engagements
La saison bat son plein. La distribution communique sur son soutien aux producteurs. La filière demande que les actes suivent.
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes