Aller au contenu principal

[Reportage] Dans les coulisses de la marketplace du marché de Rungis

A Rungis, FLD a rencontré l’équipe de Califrais qui pilote la marketplace du marché avec le transporteur STEF et Webhelp, entreprise spécialisée dans l'expérience client.

© Semmaris

Le développement des places de marchés (marketplace) est certainement le phénomène le plus marquant de l’évolution des pratiques commerciales de ces dernières années, et singulièrement depuis la crise sanitaire. Le marché international de Rungis n’a pas fait exception à la règle, en lançant sa propre place de marché numérique : rungismarket.com.

Pour aller plus loin :

e-commerce : quels leviers à activer par les marques bio pour se lancer ?

E-commerce Alimentaire : Stef et Star Service exposent leurs solutions logistiques

[Coronavirus Covid-19] Le boom de la livraison à domicile

[Coronavirus Covid-19] : Le e-commerce de fruits et légumes tire son épingle du jeu

Une première mouture de cette plateforme numérique n’avait pas convaincu. La Semmaris a donc lancé un appel d’offres pour rebattre les cartes. Un groupement d'entreprises a été retenue en 2021. Il se compose du transporteur STEF, d’une société spécialisée dans la relation client (Webhelp) et de Califrais. Cette dernière entreprise, est présente sur le marché de Rungis depuis 2014 (avec des débuts dans la pépinière d’entreprises de Rungis) et s’est faite connaître au moment du confinement, en gérant le site de livraison à domicile du marché rungislivrechezvous.fr. Dans le cadre de l’appel d’offre, Califrais a levé 1,5 M€ auprès de STEF.

6 000 références, et pas seulement de la haute gastronomie

Aujourd’hui, Pierre Lévy, président et cofondateur de Califrais, souligne que la cible première de rungismarket.com demeure la restauration professionnelle, comme à ses débuts : « Nous avons réussi à transférer cette force originelle sur la plateforme numérique. Cela permet de développer le catalogue de produits proposés qui compte aujourd’hui plus de 6000 références. Largement plus de 50 % de notre clientèle vient de la RHF, avec un développement récent des détaillants, et un panier moyen de 370 € par achat. A date, depuis le lancement en février, nous avons assuré environ 6 000 commandes ».

En tout cas, il précise bien que la livraison aux particuliers n’est pas de mise. En revanche, si l’activité est aujourd’hui bornée à Paris et la petite couronne, son développement au niveau national est programmé pour la fin de l’année 2022. En attendant de s’étendre sur l’Europe en 2023. Rungismarket.com vise les 6 M€ de chiffre d’affaires pour sa première année.

Comment s’effectue la relation commerciale ?

Les grossistes participants (une cinquantaine toutes filières) installent leurs catalogues produits sur le site avec l’aide technique nécessaire. Le prix que le client voit apparaitre quand il effectue sa commande est constitué du prix de cession du grossiste à Califrais, qui y rajoute sa marge. Celle-ci, et uniquement celle-ci, est optimisée par les algorithmes de pricing de l’entreprise afin de proposer au client le meilleur prix en fonction de coûts opérationnels optimisés. Cela permet en parallèle à Califrais d’optimiser ses stocks et éviter les pertes.

Pierre Lévy, président de Califrais dévoile : « Notre objectif est d’atteindre 100 % de préparation des produits au niveau des grossistes inscrits sur la marketplace. Notre rôle étant de massifier les produits sur notre plateforme pour livrer ensuite les clients ».

Arnaud Popille, directeur de l’offre Califrais explique : « Nous échangeons constamment avec nos partenaires et nos clients pour l’élaboration de notre catalogue. Repérer les produits en demande, ceux qui le sont moins… »

Quatre heures du matin : les véhicules de Califrais rentrent de leur tournée de ramasse auprès des grossistes fruits et légumes sur le marché de Rungis. Place ensuite à la préparation des commandes. L’entreprise est installée depuis l’été 2020 dans un entrepôt de 900 m2, à côté du bâtimentC1 (fleurs). Il dispose de quatre quais et d’un espace de 700 m2 sous température dirigée.
© Philippe Gautier-FLD
L’offre de rungismarket.com inclut des produits d’exception comme la truffe noire d’hiver Tuber melanosporum jusqu’à des produits d’entrée de gamme, avec une part croissante de produits locaux, comme les produits de maraîchage du carreau des producteurs du marché. Les grossistes fruits et légumes présents sur le site (Piédor, Vinas, Halles Mandar…) offre des profils différents mais Califrais a proposé une formation de 10 jours afin de mettre en place le système.
© Philippe Gautier-FLD
Juniore Seri, responsable préparation / livraison chez Califrais, devant « l’armoire à clés » : en effet, plusieurs restaurateurs clients de la marketplace n’hésitent pas à confier les clés de l’établissement pour les livraisons. « Une fois que toutes les commandes sont tombées, à minuit, notre outil informatique de préparation permet d’optimiser les tournées avec notre partenaire STEF et d’organiser la préparation en entrepôt » explique-t-il. Toutes les commandes sont livrées le lendemain dès 6h. La majorité des autres régions métropolitaines sont livrées en moins de 48h, sur un créneau horaire qui correspond à l’activité du client.
© Philippe Gautier-FLD
Dans l’entrepôt de Califrais, chaque travée est dédiée à une tournée. Celle-ci se compose invariablement de quatre rolls et deux palettes afin d’optimiser le remplissage du véhicule.. Le picking s’effectue avec la DLC la plus courte en sortie, grâce à un outil de gestion de stocks. L’entrepôt dispose aussi d’un espace pour les produits secs, considérés comme un des axes de développement de l’offre de la plateforme.
© Philippe Gautier-FLD
Jérome Mouysset, directeur opérationnel de Halles Paris Sud (au centre avec Pierre Lévy, pdg de Califrais, à droite, et Arnaud Popille, directeur de l’offre, à gauche) : « Les premières commandes arrivent à 21 heures jusqu’à minuit, dernière heure pour commander. Nous les préparons afin de pouvoir les livrer en palettes à l’entrepôt de Califrais pour 3 heures du matin. Si un produit vient à manquer, nous pouvons nous fournir sur le marché. Halles Paris Sud est un semi-grossiste travaillant à 95% avec la restauration, donc nous connaissons les tenants et aboutissants du travail, et comme nous n’avons que très peu de clients en commun, c’est un partenariat bénéfique pour nous ».
© Philippe Gautier-FLD

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Pour Interfel, le fonds d’aide alimentaire durable rate sa cible
Enveloppe trop faible, fléchage déficient : pour l’interprofession fruits et légumes Interfel, le fonds d’aide alimentaire…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes